Empreinte carbone : "Les émissions indirectes peuvent représenter jusqu'à 80% d'un bilan carbone" (Antonin Guy, We Count)

L'INVITE ECO. Cette semaine, Antonin Guy, fondateur de We Count, est revenu sur le quotidien de sa société, qui a développé sa propre plateforme de comptabilité carbone ainsi qu'un programme d'accompagnement d'un nouveau genre pour les entreprises. A l'aube du lancement de sa 2e "promotion", composée elle aussi de grands noms de l'industrie, il évoque les défis qui demeurent pour améliorer son bilan carbone, ainsi que sa vision des enjeux de la Cop26, qui tient cette semaine à Glasgow.

3 mn

(Crédits : DR)

Son entreprise est née d'un constat : "aujourd'hui, beaucoup de sociétés veulent accélérer leur transition bas carbone, par contre en réalité il y en a très peu aujourd'hui qui mesurent cette empreinte carbone", avance Antonin Guy.

Ce que l'on appelle désormais "l'urgence climatique" se retrouve actuellement au coeur des discussions de l'actuelle Cop26 de Glasgow. Selon le scénario, jugé le plus "optimiste" par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), le réchauffement climatique pourrait être "contenu" à 2°C, occasionnant entre autres une montée des mers et océans pouvant aller jusqu'à 28 cm, grâce à des actions à la fois politiques mais également portées par les entreprises et les particuliers.

Et c'est aussi tout l'enjeu de la jeune pousse lyonnaise We Count, qui a ainsi lancé, début 2020, sa propre plateforme de comptabilité carbone ainsi qu'un programme d'accompagnement de trois mois, destiné aux entreprises, destinée à les épauler dans la mesure de leur empreinte carbone et la définition de leur stratégie climat.

A l'heure où elle s'apprête déjà à lancer sa seconde "promotion", sa première cohorte avait déjà été composée d'une dizaine d'entreprises, et notamment de grands noms (dont Apicil, l'Auditorium-Orchestre National de Lyon, Axeleo Capital, Bayer France, Crédit Mutuel, Navya, Ninkasi ou encore The Adecco Group). Objectif : les outiller pour passer à l'étape supérieure.

A l'antenne, Antonin Guy est revenu sur :

  • Les outils de mesure de l'empreinte carbone : comment ça marche ?
  • Quel est le rôle joué par les grandes, comme les petites entreprises ?
  • Dans l'empreinte carbone, quels sont les principaux facteurs d'émissions finalement ?
  • Les stratégies bas carbone diffèrent en fonction des entreprises, mais ya-t-il des dénominateurs communs, voire des incontournables ?
  • Peut-on vraiment aller jusqu'à dire que, chez les entreprises, l'urgence d'agir a remplacé le greenwashing ?
  • Qu'a-t-on à attendre de cette Cop26, où les plus grandes puissances (à l'exception de la Chine, Russie et Brésil) sont réunis à Glasgow pour la Cop 26. Beaucoup disent qu'il n'y a pas grands choses à attendre de cette nouvelle conférence pour le climat ?
  • Ces enjeux de la COP26 sera notamment la question de l'énergie et de la sortie du charbon : et ce, alors que les factures énergétiques grimpent à la suite de la crise sanitaire. Certains craignent que cela ne puisse menacer la transition écologique qui s'amorce ?

Un décideur chaque semaine

Pour rappel, le groupe La Tribune et BFM Lyon s'unissent depuis cette rentrée pour vous proposer, à travers l'émission Lyon Business (tous les mardis à 17h45), l'interview d'un décideur de l'économie lyonnaise au coeur de l'actualité.

Une occasion de décrypter ensemble les enjeux des dossiers et tendances de l'économie locale, animée par Elodie Poyade pour BFM Lyon et Marie Lyan pour le bureau Auvergne Rhône-Alpes du journal La Tribune.

Une émission à retrouver en direct et en replay sur la chaîne BFM Lyon, disponible sur le canal 30 de la TNT et sur les chaines 479 (box SFR), 360 (Orange), 315 (Bouygues) et 915 (Free), ainsi que sur le bureau Auvergne Rhône-Alpes de La Tribune.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.