Route culturelle de la soie : Lyon accueille la 2ème édition du forum

Le Nouvel Institut Franco-Chinois chef d'orchestre de la 2ème édition du forum organisé les 26 et 27 septembre prochain à Lyon. Une centaine de participants chinois est attendue. Un rendez-vous pour renforcer, aussi, les liens commerciaux.

2 mn

(Crédits : Nouvel Institut Franco-Chinois / Rue Sedaine Production)

Quelque 350 personnes, parmi lesquelles une centaine de Chinois, sont attendues à Lyon pour la deuxième édition du forum "la route culturelle de la soie. Les confluences franco-chinoises", les 26 et 27 septembre prochain. L'an dernier cette manifestation s'est tenue à Pékin. L'an prochain elle est programmée à Xi'an, ex capitale chinoise. Ces rencontres qui promettent d'être riches en événements culturels seront l'occasion pour le Nouvel Institut Franco-Chinois, ouvert en 2014 au sein du fort Saint-Irénée, d'accroître sa visibilité.

Lire aussi : L'Institut franco-chinois, au coeur du business lyonnais en Chine

Cette association assure le pilotage de ce rendez-vous organisé en partenariat avec Western Return Scholars Association (chercheurs chinois rapatriés de l'Occident), la Yishu 8-Maison des Arts de Pékin, FPI, la ville et la métropole de Lyon.

Un lieu d'échange

Le Nouvel Institut Franco-Chinois de Lyon, dont la version historique avait été créée en 1921 avant d'être mise en sommeil en 1946, s'appuie sur un trépied. Thierry de la Tour d'Artaise qui préside cette institution, a rappelé les trois dimensions : économique, culturelle et universitaire. Le patron du groupe Seb, dont la Chine est devenue le premier marché - sa filiale Supor y réalise entre 1,2 et 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires avec 12 000 collaborateurs et 15 000 démonstratrices dans les magasins - , a appris à connaître ce pays complexe. "On ne connaît pas un peuple si on fait uniquement du business avec lui", dit-il. Et l'Institut offre précisément à ses membres "un lieu d'échange qui les aide à se développer en Chine ». A ce propos le club des mécènes a accueilli cinq nouveaux impétrants : GL Events, Air France, EM Business School, Lisa Airplanes et Centralp. Le nombre a ainsi été porté à 27.

Un musée façon Confluences

Georges Képénékian, actuel premier adjoint à la ville de Lyon, chargé de la culture, évoque l'idée qui chemine d'un musée de la santé à Shanghai sur le mode du musée des Confluences. Les collectivités locales participent à hauteur de 30 % environ au budget de fonctionnement (400 000 euros) du Nouvel Institut dirigée par Candice du Chayla.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.