OL groupe s'ouvre officiellement à la Chine

L'Olympique Lyonnais a officialisé ce mardi à Pékin le rachat de 20 % de son capital par un fonds d'investissements chinois, IDG capital. Un partenariat économique qui s'inscrit dans une volonté du club lyonnais de développer le football en Chine.

1 mn

(Crédits : Laurent Cerino/ADE)

L'OL devient en partie chinois. Le fonds d'investissements chinois IDG Capital a acquis de 20 % d'OL Groupe, l'entité cotée du club lyonnais. Une prise de participation officialisée aujourd'hui, qui s'élève à 100 millions d'euros.

Lire aussi : Grand stade de l'OL, le modèle économique en question

Cette somme va notamment permettre à l'OL de se désendetter, après les investissements générés par la construction du parc OL (450 millions d'euros). "Cela doit permettre d'être moins tendus en termes de trésorerie", avait indiqué le président de l'OL au quotidien L'Equipe dimanche. Malgré cette arrivée du fonds chinois, Jean-Michel Aulas devrait rester à la tête de l'OL. Deux nouveaux administrateurs entreront au board.

Formation

"Nous avons signé un partenariat économique mais aussi et surtout de développement en Chine d'un football qui sera, j'en suis convaincu, le premier au monde très bientôt", a déclaré Jean-Michel Aulas depuis Pékin, lors de la conférence de presse.

L'objectif pour le club est également d'accéder au marché chinois du football, en pleine expansion sous l'impulsion des autorités. Ainsi, une co-entreprise détenue à 45 % par l'OL Groupe et 55 % par IDG capital a également été créée lors de cet accord. Elle sera chargée notamment de créer des écoles de football en Chine, avec des formations dispensées par des entraîneurs de l'OL.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.