Montagne : comment Rossignol se prépare au "choc climatique" avec un ski recyclable à 75%

Le groupe isérois doit accélérer sa mutation pour anticiper le choc climatique attendu pour les prochaines décennies. Alors que les trois quarts de son chiffre d'affaires sont encore assurés par les skis, l'entreprise accélère sa diversification pour accentuer sa présence sur les activités de montagne quatre saisons. Elle accentue également sa mue industrielle en lançant un ski innovant produit à Sallanches en Haute-Savoie, et recyclable à plus de 75%. Soit plus de 10 fois les performances affichées par ses skis conventionnels.

6 mn

Vincent Wauters (à droite) veut accélérer la mue environnementale et stratégique du groupe Rossignol. Elle démarre par des skis offrant un niveau de recyclabilité de l'ordre de 75% contre 6 à 7% aujourd'hui.
Vincent Wauters (à droite) veut accélérer la mue environnementale et stratégique du groupe Rossignol. Elle démarre par des skis offrant un niveau de recyclabilité de l'ordre de 75% contre 6 à 7% aujourd'hui. (Crédits : DR)

Le nouveau président du groupe Rossignol, Vincent Wauters, n'en fait pas mystère : la fermeture des remontées mécaniques en France et en Europe en raison de la pandémie de Covid-19, n'a pas épargné le groupe isérois.

En mars 2021, à la clôture de son exercice, c'étaient 100 millions d'euros de chiffre d'affaires (soit une chute de 28% par rapport à l'exercice précédent) qui s'étaient envolés.

"Nous avons dû fermer des usines plusieurs mois, mettre nos équipes en chômage partiel, supprimer une centaine de postes en Isère (en raison du Covid mais aussi de l'évolution structurelle du marché NDLR)... L'équipe de direction a accepté par ailleurs de réduire son salaire".

L'année 2021 aura en revanche été beaucoup plus clémente. L'exercice qui sera clôturé à la fin de ce mois de mars affichera une belle remontada à +28% à périmètre constant.

"Nous avons récupéré 95% de notre activité pré-Covid avec un record aux Etats-Unis, au Canada, et, depuis septembre 2021 en Europe. C'est une belle récompense aux efforts fournis pendant cette période. Nous avons dû réaliser des économies mais nous avons choisi de ne pas couper dans le budget R&D et de travailler sur notre nouveau plan stratégique afin de préparer le rebond".

Ce rebond est amorcé, et il va même s'amplifier encore en 2022 : "nous sommes en bonne voie pour une année record même si le contexte actuel avec une inflation forte sur les approvisionnements laisse peser des incertitudes ", promet Vincent Wauters, nommé en février 2021 aux manettes du groupe détenu par le fonds norvégien Altor.

Au cœur de cette stratégie : le sujet du réchauffement climatique. Une question qui, au-delà des engagements personnels de ses salariés et de ses dirigeants (Vincent Wauters est signataire de la Convention des Entreprises pour le Climat), pourrait menacer sérieusement la pérennité d'une entreprise, dont 75% du chiffre d'affaires sont assurés par les ventes de skis et accessoires liés à cette pratique.

Même si celle-ci affiche 115 ans d'expérience et une notoriété qui n'est plus à démontrer.

Recentrage sur la montagne 4 saisons

En ligne de mire : une évolution vers une activité quatre saisons, moins centrée sur les sports hivernaux. "Ce sujet est vital pour Rossignol. Le groupe était déjà engagé sur ce chemin, nous allons accélérer la transformation", poursuit le dirigeant. "Les vêtements représentent 22% du chiffre d'affaires déjà, avec une croissance de 43%... En France, ils pèsent même 40%. Bien sûr, ce sont aujourd'hui majoritairement des vêtements pour l'hiver mais l'ambition est bien de développer des gammes outdoor pour toutes les saisons. Une collection complète sortira d'ailleurs cet été".

Dans le même esprit, Rossignol a lancé tout récemment "On piste", une application gratuite permettant d'accompagner les visiteurs dans leurs pratiques sportives en stations, tout au long de l'année.

Et puis, le groupe Isérois sort sa gamme de VTT, sous marque Rossignol, électriques et musculaires, destinés aux loueurs, mais aussi, et c'est nouveau, directement aux consommateurs. Lancés le 1er mars dernier, ces vélos sont fabriqués aujourd'hui en Asie, mais Vincent Wauters espère pouvoir opter rapidement pour une solution d'assemblage en Europe.

"Le démarrage est excellent, la demande est déjà supérieure à nos capacités de production...". Rossignol avait choisi, l'année dernière, de se séparer des marques de vélos Time et Felt, moins axées sur la montagne. "Notre ADN est la montagne. La montagne toute l'année, mais la montagne. La période du Covid a été un catalyseur sur ce sujet. Rossignol incarne l'imaginaire alpin", justifie le président de Rossignol.

Une innovation : des skis recyclables à 75%

En parallèle de cette diversification quatre saisons, liée au changement climatique, Rossignol affirme vouloir faire "grandir le groupe vers un monde plus durable". Au menu : un mouvement marqué vers des skis éco-responsables.

Sa nouvelle gamme, Essential, sera lancée en septembre prochain. Elle démarre par des skis offrant un niveau de recyclabilité de l'ordre de 75% contre 6 à 7% aujourd'hui.

"Ce ski a été pensé avec seulement sept matériaux, issus à 62% de matières recyclées ou biosourcées. De plus, nous avons associé à cette démarche l'entreprise rhônalpine MTB, spécialiste du recyclage, pour mettre au point un procédé de broyage, de tri et de séparation des matériaux. Pour les skis conventionnels mais aussi et surtout pour nos nouveaux skis".

Cette année, 1.000 skis "nouvelle génération" seront produits, avec l'ambition chaque année de faire grandir la démarche afin d'atteindre, en 2028, un tiers des gammes de skis du groupe en économie circulaire. Y seront associés à terme, les chaussures, bâtons, et vêtements.

"Cette démarche est ouverte, d'autres acteurs du marché pourront avoir accès aux solutions techniques de recyclage mises au point depuis deux ans par nos équipes et partenaires, nous prenons notre part face aux enjeux immenses liés à la préservation de la planète", promet Vincent Wauter. Celui-ci est conscient là-encore qu'il en va aussi de l'image de marque et donc de la pérennité de l'entreprise à terme.

Recycler pour produire bientôt de l'économie circulaire pour le ski

Les matériaux recyclés seront destinés d'abord aux industries du BTP, de l'automobile ou du jardin. Mais demain, Rossignol compte bien boucler la boucle et réutiliser ces matériaux récupérés pour fabriquer de nouveaux skis. Les travaux de R&D sont en cours.

Les skis Essential seront fabriqués sur le site de Sallanches, site qui bénéficie par ailleurs de la relocalisation en cours, depuis le site espagnol, de la production de 10.000 paires de ski annuels haut-de-gamme.

"Cette usine historique est appelée à devenir notre vitrine technologique mais aussi la vitrine de notre démarche éco-responsable. A terme, il abritera, au pied des pistes de ski, au pied du Mont Blanc, un cycle complet, en circuit court, de production et de réparation, et à proximité immédiate de recyclage. Cette nouvelle orientation permettra de pérenniser l'emploi et, rapidement nous l'espérons, le développer".

Rossignol dispose de 4 sites industriels en Europe, dont Nevers et Sallanches. Il emploie 1.250 salariés dans le monde, dont la moitié en France, mais réalise 80% de son chiffre d'affaires (242 millions en 2020/2021 en périmètre recentré et 310 millions d'euros sur l'exercice 2021/2022) à l'export.

Le groupe est le leader français sur les skis devant Salomon, le numéro 2 sur la chaussure de ski. Selon l'Union Sports et Cycles, il se vend en moyenne 450.000 paires de ski par an en France, pour un prix moyen de 200 à 300 euros. Les vêtements et accessoires de ski représentent un potentiel de marché de l'ordre de 500 millions d'euros environ en France selon la même étude. Le ski reste le 7e sport hexagonal le plus pratiqué, après le vélo, la natation, la randonnée,  le running, les boules et le football

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.