Olivier Tomat quitte Imaginove

 |  | 190 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : DR)
Olivier Tomat, directeur du pôle de compétitivité Imaginove, va quitter ses fonctions pour rejoindre un nouveau poste aux Etats-Unis

Olivier Tomat, directeur d'Imaginove va rejoindre les Etats-Unis et exercer de nouvelles fonctions en Californie, selon un communiqué du pôle de compétitivité publié ce vendredi. Olivier Tomat était arrivé à la tête du pôle le 13 mai 2014, en remplacement de Tony Selo qui avait été licencié à l'issue d'une sévère crise de gouvernance.

Retour à une situation saine

"Les orientations prises par Olivier Tomat ont permis au pôle de compétitivité de la filière des contenus et usages numériques de se recentrer sur ses missions fondamentales que sont l'accompagnement des entreprises dans leur démarche d'innovation, le franchissement de nouveaux caps de croissance, et l'accès à l'internationalisation. Il a également permis de retrouver une situation financière saine" s'est félicité Imaginove.

Recrutement en cours

La gouvernance du pôle va lancer le recrutement d'un nouveau directeur général afin d'assurer la continuité et la pérennité des actions engagées par son prédécesseur. Le départ d'Olivier Tomat en Californie "laisse envisager de possibles coopérations entre les entreprises du territoire et les acteurs nord-américains de l'innovation" selon le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2015 à 16:43 :
Bonjour
Je tenais à préciser quelques petits points suite à cet article.
Tout d'abord, la finalisation des comptes 2013 a été orchestrée par le bureau du CA, qui ne connaissait pas les règles budgétaires d'un pôle, édictées par la DGE mi-2012. Ainsi la valorisation du bénévolat n'a pas été prise en compte et de ce fait certains soldes de subventions n'ont pas été réclamés aux partenaires publics....Oliver Tomat est arrivé en Juin 2014 et le plan d'actions 2014 ainsi que le budget étaient déjà en oeuvre. Quant au plan d'actions 2015, il est strictement identique à celui que j'avais mis en oeuvre avec l'équipe (cf feuille de route stratégique). Il me semble donc délicat de dire qu'il a rétabli une situation dans la mesure ou il n'a pas été présent sur un exercice complet.
Réponse de le 12/11/2015 à 10:56 :
Bah, nonobstant le fait qu'il est parfaitement illusoire de croire qu'une fonction directoriale puisse prétendre à elle toute seule 'rétablir une situation' (le travail d'équipe, Tanguy, ne jamais oublier le travail d'équipe), il n'en reste pas moins qu'il subsiste une légère distinction entre la construction d'un budget adossé à un plan d'action et l'exécution de celui-ci. Du coup, même si je ne suis pas certain qu'il existe de fait une réelle différence significative entre les programmations 2013 et 2014, la réalisation, notamment financière, desdits montre des différences assez significatives (et consultables publiquement) dans sa capacité à tenir un équilibre budgétaire correct (et l'histoire de la valorisation du bénévolat comme excuse est assez risible).
Mais tout ça n'est pas réellement excessivement important. Ce qui compte, c'est que le suivant ou la suivante exerce un magistère plein de succès. Bonne chance à lui ou à elle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :