Jean-Delatour en procédure de sauvegarde

Le groupe de bijouterie Jean-Delatour, basé à Vénissieux (Rhône), est placé en procédure de sauvegarde pour une période de 6 mois.

1 mn

(Crédits : Reuters)

Le tribunal de commerce de Lyon a placé le 19 juin 2014, le groupe de bijouterie et d'horlogerie Jean-Delatour en procédure de sauvegarde pour une durée de 6 mois.

« La crise a entraîné une baisse importante et régulière de leurs ventes, tandis que la concurrence s'est renforcée », a précisé mercredi Yves Chavent, président du tribunal de commerce de Lyon, interrogé par Acteurs de l'économie. « Ils sont arrivés à un stade où il leur fallait une bouffée d'oxygène. C'est dans ce contexte qu'ils ont demandé à se placer sous la protection de la justice. Ils ont fait preuve d'une bonne anticipation. Ils ont préparé un plan de restructuration, mais, ils n'ont pas les moyens de le financer » a-t-il ajouté.

Le placement en procédure de sauvegarde, des principales entités (la maison mère, la logistique, fabrication et commercialisation), et le redressement judiciaire de certains magasins, figent leurs créances. Par ailleurs, le groupe va pouvoir bénéficier des aides des AGS en cas de restructuration. Jean-Delatour emploie environ 400 personnes, et a publié un chiffre d'affaires non consolidé de 8,07 millions d'euros en 2013 ainsi qu'un résultat net de 3 000 euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.