Rhône : Mornant veut créer sa propre mutuelle communale solidaire

La ville de Mornant veut lancer sa propre mutuelle communale en négociant un contrat de complémentaire santé accessible pour le plus grand nombre. L’appel à projet a été lancé mercredi auprès des mutuelles.

2 mn

Le marché de la ville de Mornant.
Le marché de la ville de Mornant. (Crédits : DR)

L'initiative est une première dans le Rhône et déjà le jeune maire de Mornant, Renaud Pfeffer (député, UMP), se voit contacté par plusieurs communes attirées par l'idée. Elle est simple, créer une mutuelle communale solidaire, à l'image de celle lancée en novembre 2013 à Caumont-sur-Durance, dans le Vaucluse. Renaud Pfeffer fait un état des lieux :

 « 16% des Mornantais ne sont couverts que par la sécurité sociale. Les retraités peuvent payer leur mutuelle jusqu'à 250 euros par mois, ce qui est énorme. »

L'appel à projet a été lancé mercredi, mais le travail de communication s'étant fait en amont, les mutuelles se sont déjà manifestées. Elles ont jusqu'au 15 octobre pour établir une offre. Un délai un peu court qui s'explique par la volonté de proposer cette mutuelle dès le 1er janvier 2015, afin de pouvoir intégrer dans leur offre les entreprises, qui seront dans l'obligation à cette date de proposer une mutuelle à leurs salariés.

Un tarif adaptable

L'avantage est évidemment financier pour les personnes qui souhaiteront souscrire. Le but est de faire diminuer la facture grâce à une souscription massive, tout en optimisant les remboursements selon le patient. A l'inverse de la commune de Caumont-sur-Durance, la ville de Mornant, qui compte 6000 habitants, ne souhaite pas établir un tarif unique, mais plutôt un tarif de base avec des options que chaque souscripteur choisira. A l'heure actuelle, 198 foyers se sont dits intéressés par une mutuelle communale. Renaud Pfeffer reste tout de même exigeant et a fixé quatre critères pour établir, avec son équipe, le choix final :

« Il faut une mutuelle qui soit performante dans le remboursement des soins dentaires, optiques, auditifs et dans le domaine paramédical. De plus, nous avons demandé aux mutuelles de faire des actions de prévention et d'être claires dans leur offre ».

Une initiative solidaire

La commune de Mornant n'intervient pas dans les contrats qui seront signés entre la mutuelle et les habitants de la ville. Elle ne joue qu'un rôle de fédérateur entre les différentes parties de l'accord. Cette initiative ne coûte rien et ne rapporte rien non plus à la ville. Renaud Pfeffer l'assure :

« C'est une initiative solidaire. Nous voulions fédérer du monde autour d'un projet commun ».

Le but est de relancer le pouvoir d'achat des Mornantais, en réduisant leur facture mutuelle.

Pour l'instant, dans la ville test du Vaucluse, l'initiative est encore trop fraîche pour mesurer les retombées économiques.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 28/02/2016 à 10:25
Signaler
Corbas 69960 devrait suivre le même exemple car une mutuelle est un vrai budget quand on est retraité , vu le montant des pensions de retraites alloués actuellement, avoir une mutuelle est pratiquement impossible, c'est grave, on régresse quand on a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.