Les replays de l'été #15. Ces levées (et ces entrées en Bourse) qui ont rythmé une année de crise

LE BEST OF. Tout au long de l'exercice 2020/2021, la crise sanitaire n'aura pas arrêté les velléités de développement de certains acteurs auralpins, qui ont poursuivi leurs objectifs. Coup de projecteur sur quelques opérations phares, à surveiller.

6 mn

(Crédits : CC0 Creative Commons/Pixabay.)

1/ Aledia et ses nanofils lumineux lèvent 80 millions d'euros

Elle prévoyait son tour de table depuis quelques mois, et la crise sanitaire n'y aura pas fait obstacle... La jeune pousse grenobloise Aledia, qui planche sur le développement d'une nouvelle génération de LEDs, annonce la clôture d'un financement de 80 millions d'euros en série D. Une première étape qui devrait bientôt être suivie de deux nouvelles tranches, pour un montant global de 120 millions d'euros. Avec un objectif : financer l'installation d'un site de production au sein de la métropole grenobloise.

(Lire la suite ici...)

2/ "Le risque de l'hypercroissance est présent, mais obligatoire" (Sébastien Beyet, Agicap)

En pleine pandémie, la startup Agicap vient de lever 100 millions de dollars, signe que le pilotage de la trésorerie des PME et TPE est, plus que jamais, devenu un enjeu. Un montant qui fait aussi d'elle une future licorne du logiciel, avec de grands changements d'échelle à opérer. L'occasion, pour l'un de ses trois cofondateurs, Sébastien Beyet, de se confier sur une croissance à marche forcée.

(Lire la suite ici...)

3/ Hydrogène : face à la vague verte, McPhy va drastiquement muscler ses moyens de production

Après avoir levé 180 millions à l'automne dernier, le spécialiste de l'hydrogène vert va ouvrir une nouvelle usine en France pour produire, dès 2022, 100 stations de recharge par an, contre 20 actuellement. La PME décidera également, cet été, du lieu de sa future gigafactory d'électrolyseurs, dont l'ouverture est prévue en 2024.

(Lire la suite ici...)

4/ Verkor : ce qu'implique cette levée clé de 100 millions pour l'écosystème auralpin

La jeune pousse Verkor n'en a pas fini de surprendre. Un an seulement après sa création, et une semaine après l'annonce d'un nouveau partenariat avec Renault, l'isérois qui vise à bâtir une gigafactory de batteries a officialisé la clôture d'une levée de 100 millions d'euros. Sa première d'une telle envergure. Une nouvelle qui méritait bien un déplacement à Paris, aux côtés, entre autres, de la ministre de l'Industrie, Agnès Pannier Runacher.

(Lire la suite ici...)

5/ Qui est eCential Robotics, cette medtech grenobloise qui vient de lever 100 millions ?

La startup vient de compléter l'un des plus grands tours de table des medtechs françaises. Fondée en 2009, la pépite grenobloise Surgivisio a développé une technologie alliant chirurgie orthopédique, imagerie 3D et robotique, pour assister les chirurgiens dans leurs gestes. Plusieurs tours de table plus tard, elle lève 100 millions d'euros pour changer d'échelle et exporter son robot d'assistance chirurgicale sous un nouveau nom, plus international : eCential Robotics.

(Lire la suite ici...)

6/ Startups : l'écosystème grenoblois a levé un montant record en 2020... et s'apprête à lancer un outil innovant

Comme un pied de nez à la crise sanitaire, l'écosystème grenoblois, qui s'était déjà distingué l'an dernier comme l'un des plus dynamiques de France en matière de levées de fonds, a une nouvelle fois transformé l'essai cette année. Boosté par un terreau favorable aux deeptechs et medtechs, il aura levé un montant record de 389 millions d'euros en 2020. Soit presque trois fois plus que l'an dernier, grâce à des opérations de taille, mais pas seulement puisque la ville devrait bientôt être le théâtre du lancement d'un nouveau modèle de fonds coopératif.

(Lire la suite ici...)

Mais aussi, les entrées en Bourse :

7/ E-commerce. Avec son entrée en Bourse confirmée, Spartoo vise les 25 millions d'euros

Presque dix ans après sa dernière levée de fonds, le grenoblois Spartoo est sur le point de franchir une étape emblématique, en préparant son introduction en Bourse, sur Euronext Growth Paris. Ce lundi, il a confirmé son objectif de recueillir 25 millions d'euros à travers cette opération, ainsi que son calendrier.

(Lire la suite ici...)

8/ Boa Concept : une entrée en Bourse pour accélérer la digitalisation des entrepôts

En s'introduisant sur le marché Euronext Growth à Paris, la PME stéphanoise Boa Concept espère lever au moins 5,5 millions d'euros. Son objectif ? Accélérer le déploiement de son offre de solutions robotiques et logicielles, principalement à destination du e-commerce. Un marché fortement orienté à la hausse depuis 15 ans et boosté par la crise sanitaire.

(Lire la suite ici...)

9/ Pourquoi le trublion du marketing relationnel Obiz prépare son entrée en bourse

Il veut augmenter le bien-être et le pouvoir d'achat de ses clients et collaborateurs à travers des outils, comme la e-boutique Mes achats moins chers... En pleine crise sanitaire, le lyonnais Obiz ne freine pas et annonce son intention de s'introduire sur Euronext Growth. Déjà sous statut d'entreprise à mission, il souhaite lever les fonds nécessaires à l'accélération de sa croissance en France, mais aussi en Europe.

(Lire la suite ici...)

10/ HRS : la pépite grenobloise qui déboule en Bourse sur un marché explosif

Sous le feu des projecteurs avec le plan de relance et son volet dédié à l'hydrogène, l'hydrogène ne manque pas de pépites, notamment en région Auvergne Rhône-Alpes, qui concentre auprès de 80 % des entreprises de cette filière d'avenir. Et le grenoblois HRS en est une autre illustration : il a clôturé son entrée en Bourse avec une semaine d'avance et un objectif de 70 millions dépassé sur Euronext Growth Paris.

(Lire la suite ici...)

... et une augmentation de capital de taille :

11/ Les grandes ambitions de la Compagnie des Alpes, qui lance son augmentation de capital

Prévue dans son "plan de reconquête", l'augmentation de capital de 231 millions d'euros de la Compagnie des Alpes est désormais amorcée. Après avoir connu une descente en chute libre de son activité (-93%) au premier semestre, ce poids lourd du secteur du tourisme et des loisirs relève désormais les manches et se concentre sur un plan stratégique en plusieurs étapes, avec une ambition : poursuivre la "désaisonnalisation" de son activité.

(Lire la suite ici...)

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.