Smart city : Le Tuba en route vers la rue Garibaldi

 |  | 410 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : La Folle Entreprise)
En attendant de trouver des locaux définitifs, le Tuba - lieu d'expérimentation par les usages de services urbains - s'installera au pied de la tour M+M dès le début d'année prochaine.

La mission a été longue et elle s'est parfois apparentée à un parcours du combattant, mais cette fois les dés sont jetés. Contraint de quitter la place Béraudier en travaux, le Tubà va s'installer au pied de la tour M+M en bordure de la rue Garibaldi, à Lyon. Cette nouvelle implantation sur ce site, propriété du promoteur immobilier lyonnais DCB International ne sera que provisoire.

En effet, un vaste projet de restructuration de cet ensemble immobilier devrait débuter d'ici deux à trois ans, avec à la clé la construction d'une nouvelle tour et d'un ensemble de bureaux. De quoi laisser le temps au Tubà de prendre ses marques au sein de ce nouvel espace, un peu moins exposé que le parvis de la gare de la Part Dieu, mais néanmoins très passant.

Rester à la Part Dieu

Car l'enjeu de ce relogement forcé était bien là : trouver un site permettant à ce lieu d'expérimentation par les usages de services urbains utilisant ou générant de la donnée numérique publique ou privée, de rester en contact avec la population. C'est au contact de ceux qui poussent sa porte que le Tubà puisse une bonne partie de sa valeur ajoutée.

De fait, dans un quartier en pleine restructuration trouver de nouveaux locaux en prise directe avec des flux très divers de passants, des habitués du quartier aux touristes, n'a pas été simple. "A un moment, nous avons même dû envisager une implantation dans d'autres quartiers", confie un proche de ce dossier. Selon nos informations, le rez-de-chassée de l'immeuble Silex 1 situé juste en face du centre commercial a également un temps été pressenti pour accueillir le Tubà. En vain !

Des locaux plus grands

Au final, le Tubà quittera le parvis de la gare pour la rue Garibaldi et ce faisant, il devrait bénéficier de plus de surfaces pour exercer son activité. Les négociations sont encore en cours, mais on s'oriente vers 800 mètres carrés au moins, alors qu'il dispose aujourd'hui de 600 mètres carrés. Il bénéficiera d'un emplacement en rez-de-chaussée largement ouvert sur la rue. De quoi permettre à ce lieu singulier de poursuivre sereinement le développement de ses activités. Au moins pour les deux prochaines années, en attendant peut-être, de retrouver les abords de la gare une fois que la nouvelle place Béraudier aura achevé sa mue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :