Entreprise des possibles : deux ans plus tard, l'initiative d'Alain Mérieux séduit sa 100e entreprise

Lancée début 2019 par Alain Mérieux, l'Entreprise des possibles a fêté le 6 décembre son 100e adhérent, l'Institut Paul Bocuse, et en a profité pour faire le bilan de deux ans et demi de fonctionnement. Depuis sa création, cette initiative de solidarité à la lyonnaise, bâtie sur l'humanisme des dirigeants d'entreprises de son écosystème, est venue en aide à 3.000 personnes au sein du Grand Lyon et a récolté 2.500.000 euros en dons de jours de congés payés. Et affiche déjà de nouvelles prévisions pour 2022, en hausse.

4 mn

Pour 2022, l'Entreprise des possibles projette à nouveau d'allouer 1,1 million d'euros pour financer 18 projets et aider 14 associations autour de quatre axes principaux : projets de mise à l'abri, intégration, programmes d'accès aux soins ou d'aide alimentaire.
Pour 2022, l'Entreprise des possibles projette à nouveau d'allouer 1,1 million d'euros pour financer 18 projets et aider 14 associations autour de quatre axes principaux : projets de mise à l'abri, intégration, programmes d'accès aux soins ou d'aide alimentaire. (Crédits : DR)

Venir en aide aux sans-abri, tel est l'objectif de l'Entreprise des possibles, créée en 2019 par Alain Mérieux, figure lyonnaise à la tête de l'Institut Mérieux (3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 20.000 salariés). Et son modèle de solidarité, qui s'appuie sur le tissu local et notamment ses chefs d'entreprises, n'a rien envier aux associations déjà installées.

"Deux ans et demi après son lancement, on voit que le modèle fonctionne, il est accepté par les associations, les entreprises et les pouvoirs publics", souligne Alain Mérieux, président de l'Entreprise des possibles. Selon lui, le modèle se renforce, avec désormais 100 entreprises participantes "et il est également innovant, ce qui permet de répondre avec pragmatisme aux besoins".

Car sur le terrain, "on voit que la période Covid a aggravé les besoins pour de plus en plus de personnes", ajoute Patrick Lepagneul, délégué général de l'Entreprise des possibles, qui évoque ainsi des problématiques d'accès aux besoins primaires : se nourrir, se loger, se soigner... "Les associations notent une augmentation de 10 à 20 % du nombre de personnes éligibles à l'aide alimentaire", détaille-t-il.

Néanmoins, la crise a aussi eu un effet positif : "Elle a fait prendre conscience de la nécessité de se mobiliser pour l'intérêt général. Le monde économique sur Lyon s'est fortement mobilisé en 2021 pour les plus vulnérables".

Car à travers l'abondement des entreprises, le don de jours de congés payés, c'est plus d'un million d'euros qui a été collecté en 2021. "Nous voyons aussi de plus en plus de bénévoles qui s'engagent pour ces causes", observe Patrick Lepagneul.

3000 personnes aidées depuis 2019

En 2021, l'Entreprise des possibles aura ainsi doublé le nombre d'entreprises adhérentes et a doublé ses moyens financiers. 1.055.000 euros en dons de jours de congés payés monétisés et abondés par les entreprises ont été récoltés. Depuis 2019, 3.265 jours de congés payés ont été donnés, 2.500.000 euros ont été collectés, et près de 3.000 personnes ont été aidées, dont 1.250 mises à l'abri.

D'ailleurs, face à l'ampleur des besoins, l'Entreprise des possibles s'est fixée une ligne :"Nons décidé, d'un commun accord avec les associations existantes, de privilégier les actions mère-enfants et jeunes", glisse Alain Mérieux.

En 2021, plusieurs projets ont vu le jour, comme « la Base », qui a permis d'accueillir des femmes seules avec de jeunes enfants ainsi que des femmes enceintes dans 17 chalets individuels à Villeurbanne, ou encore le centre « Effet Mères », dans le 2e arrondissement de Lyon, qui a permis l'accueil de 55 personnes, femmes sans abri, enceintes ou accompagnées de jeunes enfants ou victimes de violence. Le projet de la Halte des femmes, porté par l'association Alynea a mobilisé 400.000 euros pour permettre à des femmes qui sortent de maternité sans solution de logement d'avoir un abri à Lyon. A terme, 25 mamans avec leurs nourrissons y seront hébergées.

Pour accompagner les jeunes en situation de précarité, Emmaüs connect a équipé 50 jeunes en ordinateurs et les a formés au numérique. Les Foyers Matter et les Apprentis d'Auteuil ont quant a eux proposé un accompagnement personnalisé à 70 jeunes sortant de l'aide sociale à l'enfance, pour prévenir les difficultés et leur éviter la rue.

18 projets à venir en 2022

Pour 2022, l'Entreprise des possibles projette à nouveau d'allouer 1,1 million d'euros pour financer 18 projets et aider 14 associations autour de quatre axes principaux : projets de mise à l'abri, intégration, programmes d'accès aux soins ou d'aide alimentaire.

Le nombre de personnes aidées en 2022 devrait atteindre 2.000, dont 642 femmes seules et enfants, 203 jeunes ayant eu un parcours d'aide sociale à l'enfance et jeunes « hors dispositifs » et 1155 personnes en situation de grande marginalité.

Parmi les projets d'hébergement, figure la résidence Clef rue Inkermann, comportant 55 logements indépendants, « le beau », pour se reconstruire et se réinsérer, ou encore une pension de famille pour femme, qui pourra accueillir 30 personnes précaires autonomes mais ne pouvant vivre seules. Un accès aux soins et à la prévention est prévu avec le projet des Grandes voisines. Et pour les jeunes, des projets d'hébergement sont dans les tuyaux, comme « l'hôtel moderne », une colocation solidaire de 26 jeunes en précarité et jeunes actifs et « logis jeunes », 22 appartements pour des jeunes de 18 à 25 ans à la rue.

"Face à la crise du Covid, les conséquences économiques sont très graves en France et dramatiques dans certains pays. La première réaction peut être de se cadenasser et d'attendre, ce qui arrive trop souvent. Mais la deuxième solution est de sortir malgré les bourrasques, d'ouvrir les portes et d'aller voir ce qui se passe", conclut Alain Mérieux.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.