Ferroviaire : six entreprises régionales se fédèrent autour d'Alstom pour améliorer leurs performances

Alstom et l'association Care ont regroupé six PME de la région pour en faire une grappe dans le domaine du ferroviaire. Pendant 18 mois, ces entreprises vont être accompagnées et mises en réseau pour optimiser leurs modes de production et mieux répondre à la fois au client et aux enjeux du ferroviaire de demain.

2 mn

(Crédits : Alstom)

Centum T&S, CMS Industries, Duchêne Industries, Poncin Metal, Sip et Vaperail : cette dream team régionale du ferroviaire a été sélectionnée pour intégrer une grappe autour d'Alstom.

De l'électronique à l'affichage en passant par la tôlerie ou les attaches rail, ces six PME vont être accompagnée pendant 18 mois (22 jours) et mises en réseau.

"Aligner la stratégie aux attentes du marché"

"L'objectif est d'améliorer les performances de la supply chain", affirme Jérôme Duchange, secrétaire général de l'association CARE (Compétitivité-Accompagnement-Rail-Emploi), porteuse de l'initiative avec le cluster CARA (European Cluster of Mobility Solutions) et Alstom.

Pour Duchêne Industries, qui fait de la mécanique de précision, la motivation pour rejoindre cette grappe répond à "une volonté d'améliorer les performances globales de l'entreprise et faire partie d'une démarche de développement du ferroviaire, qui est un secteur d'avenir." Pothier Production, qui appartient à Poncin Metal, cherche dans l'accompagnement un moyen "d'aligner notre stratégie aux attentes du marché."

Le coût global de cet accompagnement est de 27.000 euros par entreprise, la Région Auvergne Rhône-Alpes en prend en charge 50% via le programme "Être accompagné dans mon projet industrie du futur", Care ajoute 7.500 € et le reste est à charge de l'entreprise.

Un modèle qui a fait ses preuves

Le consultant dédié à l'accompagnement est sélectionné par Care. Il démarre par une phase de diagnostic, puis élabore un plan d'amélioration, avec des objectifs, et établi enfin un plan d'action.

Existant depuis 2020, Care duplique la méthode de grappe, déjà  bien utilisée par l'industrie aéronautique. Une grappe similaire, portée par les mêmes acteurs, a d'ailleurs déjà fait ses preuves dans les Hauts-de-France et s'est achevée l'an dernier. Pour certaines entreprises, elles ont établi ou amélioré leurs plans commercial et industriel grâce à l'accompagnement, maîtrisant mieux leur planification et leur approvisionnement.

En chiffre, la grappe pilote, aussi dans les Hauts-de-France, a effectivement amélioré les performances sur les délais et la qualité. En sortant de l'accompagnement, les entreprises ont diminué leur retard de 50% et l'exportation de produits de non qualité chez les clients a diminué d'un tiers.

Care a pour projet de créer en tout 18 grappes en France, dont deux ou trois dans la région Auvergne Rhône-Alpes, la prochaine devant démarrer fin 2023.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.