OL Groupe : l'Américain Eagle Football Holdings LLC est en passe de devenir actionnaire majoritaire

Lundi, le groupe a annoncé être en négociation avec l'américain Eagle Football Holdings LLC pour une prise de participation majoritaire. Le groupe américain, appartenant à John Textor, devrait racheter les parts de Pathé et IDG dans le groupe, avec l'optique de le renflouer à hauteur de 86 millions d'euros. Jean-Michel Aulas resterait président pendant au moins trois ans.

2 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est validé. Lundi, le conseil d'administration de l'OL groupe s'est prononcé pour l'entrée en négociation avec la holding américaine détenue par John Textor, Eagle Football Holding LLC, afin qu'elle devienne actionnaire majoritaire du groupe avec 66,56% du capital.

"Cette opération conduirait à une cession complète de la participation de Pathé et d'IDG [fonds d'investissement chinois], qui représentent respectivement 19,36% et 19,85% du capital d'OL Groupe" , rapporte l'AFP. Ainsi qu'à une cession progressive des parts de Holnest, holding familiale de Jean-Michel Aulas, qui détient 27,72% du capital. Jean-Michel Aulas quant à lui conserverait sa place de PDG pendant au moins trois ans.

John Textor, ancien skater pro et spécialiste des technologies audiovisuelles, est part ailleurs déjà propriétaires de  trois clubs de football, au Brésil et en Belgique et en Grande-Bretagne.

 "Renforcer les équipes"

La holding américaine devrait investir 86 millions d'euros pour renflouer l'OL Groupe. L'arrivée du groupe américain devrait donc permettre de "poursuivre la stratégie mise en place par le club lyonnais, de renforcer les équipes sportives et les infrastructures", indique le communiqué d'OL Groupe.

Fin 2021, OL groupe avait enregistré perte historique de 107 millions d'euros pour l'exercice 2020-21. Effondrement de la billetterie suite aux restrictions liées à la pandémie, marché des transferts atone, défaillance du diffuseur TV Médiapro sont autant d'éléments qui avaient fait drastiquement chuter le chiffre d'affaires du club.

Les capitaux propres du club restait robuste à 120 millions d'euros, mais en baisse significative depuis deux ans (230 millions au 30 juin 2020) tandis que sa trésorerie s'améliore, à 69 millions d'euros. Des résultats qui s'expliquaient notamment par les deux prêts garantis par l'État (PGE) souscrits pour un montant total de 169 millions d'euros. Revers de la médaille, la dette financière s'envole à 329,8 millions d'euros.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.