L'isérois Masterbox veut sauver le Noël des artisans avec son marché digital

 |  | 1253 mots
Lecture 7 min.
Près de 205 artisans auraient déjà réservé leur chalet virtuel, contre près de 600 demandes actuellement en cours de traitement dans le marché de Noël virtuel de Masterbox dédié à l'artisanat.
Près de 205 artisans auraient déjà réservé leur "chalet virtuel", contre près de 600 demandes actuellement en cours de traitement dans le marché de Noël virtuel de Masterbox dédié à l'artisanat. (Crédits : DR)
[Initiative] Il veut créer le premier marché de Noël virtuel « Covid-compatible », en regroupant des artisans français. Comme un pied de nez à la crise de la Covid-19, le spécialiste isérois des coffrets cadeaux artisanaux Masterbox vient de lancer une nouvelle plateforme qui se veut comme le nouvel Amazon de l’artisanat bleu-blanc-rouge. Une manière de redorer le blason du petit commerce, contraint de baisser le rideau juste avant les fêtes de l’année ?

La période des fêtes s'annonçait plus que jamais délicate, avec l'ombre du Covid-19 qui continue de planer sur l'avenir des petits commerces. Alors que le bras de fer entre les élus locaux et les représentants des commerçants se poursuit à propos d'une possible réouverture des commerces de proximité, c'est peut-être un isérois, Vincent Naigeon, qui apportera une partie de la réponse, à destination des artisans notamment. Ce petit fils de vigneron s'est lancé dans la création de plusieurs entreprises -dont une petite entreprise de VTT dès l'âge de 13 ans- a eu une idée alors qu'il aidait son oncle à créer un site internet, en vue de vendre sa production de vins. « Je voyais bien que l'offre de coffrets cadeaux s'essouflait, et ne proposait rien de bien original. Cela manquait de l'authenticité ».

Après s'être lancé il y a seulement deux ans sur le marché des coffrets cadeaux artisanaux, sa jeune pousse Masterbox, qui emploie une douzaine de collaborateurs dans la banlieue de Grenoble (Isère), a eu l'idée de lancer le premier marché de Noël virtuel à l'échelle de l'Hexagone. Son objectif ? Concevoir une place de marché en ligne adaptée aux produits « made in France » réalisés par des artisans, afin de leur permettre de recevoir des commandes en ligne. Avec une cible ambitieuse : atteindre d'ici la fin décembre les 2 millions de visiteurs.

Sa plateforme, lancée il y a tout juste quelques jours, est déjà en plein boom : « Nous n'arrivons plus à entrer les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :