Le cahier de rappel digital de Cikaba, déjà prêt pour le déconfinement

[La relance vue d'ici] C'est une annonce qui visait à soulager les restaurateurs, situés en zone d'alerte maximale. Alors qu'elle venait tout juste de mettre à disposition gratuitement, depuis ce mercredi, son carnet de rappel numérique pour les bars et restaurants, la jeune pousse auvergnate Cikaba attendra encore probablement quelques semaines de plus, en vertu du reconfinement annoncé hier soir par Emmanuel Macron... Pour autant, son outil pourrait s'avérer utile pour accompagner les étapes d'une future reprise d'activité.

5 mn

Le carnet de rappel numérique, tel qu'imaginé par Cikaba, pourrait bien devenir un nouvel outil dans l'univers de l'hôtellerie restauration post-confinement.
Le carnet de rappel numérique, tel qu'imaginé par Cikaba, pourrait bien devenir un nouvel outil dans l'univers de l'hôtellerie restauration post-confinement. (Crédits : DR)

Depuis ce mercredi 28 octobre, Cikaba, une jeune pousse auvergnate innovante du Village By CA Centre France, avait décidé de mettre bénévolement à disposition des restaurants, son cahier de rappel numérique. Une application mobile qui se voulait avant tout "simple, fonctionnelle, sécurisée pour tous et rassurante pour les dirigeants de restaurants", expliquait, il y a encore quelques heures, Frédéric Domon, président de la startup. Mais c'était sans compter la prise de parole du président de la République, qui annonçait quelques heures plus tard hier soir un renconfinement à l'échelle du pays, pour une durée "d'au moins quatre semaines".

Il n'empêche : née tout d'abord d'une contrainte imposée par la crise sanitaire actuelle, cette innovation -qui devrait vraissemblablement être mise en sommeil au cours des prochaines semaines-, pourrait bien revenir sur le devant de la scène pour accompagner le futur déconfinement, annoncé pour l'instant pour début décembre.

Car depuis le renforcement crescendo des mesures sanitaires en cette rentrée, en particulier au sein des zones d'alertes maximales, les discussions entre l'Etat et les professionnels de l'hôtellerie-restauration avaient conduit à la mise en place de ces cahiers de rappel au sein des établissements, permettant d'assurer une traçabilité en cas de test positif au Covid-19. C'est ainsi que tout client d'un restaurant devait donc laisser ses coordonnées (prénom, nom, numéro de téléphone) sur un registre papier ou numérique.

Mieux gérer le traitement des données personnelles

Déjà en vigueur dans plusieurs pays, ce protocole sanitaire renforcé suscitait cependant un certain nombre d'inquiétudes, quant à la confidentialité et la conservation des données personnelles des consommateurs, qu'elles soient hébergées sur papier ou en format digital. Dans certains pays, des abus concernant l'utilisation de ces données personnelles ont pu apparaître, minant ainsi la confiance des consommateurs quant à la procédure.

Alors que le traitement des données personnelles est soumis à une réglementation stricte (RGPD), le président de Cikaba en profitait justement pour rappeler tout l'intérêt d'utiliser son application mobile, qui prévoyait justement d'offrir davantage de garanties à ses utilisateurs : "Seuls les services de santé peuvent accéder aux données personnelles recueillies par cette application, qui sont sécurisées sur des serveurs français et automatiquement effacées au bout de 14 jours, comme le recommande la CNIL. Les données sont par ailleurs invisibles pour les clients et les restaurateurs, qui n'y ont pas accès directement."

Concrètement, l'application de Cikaba propose aux clients d'un établissement de scanner, dès leur entrée, le QR code du restaurant sur leur mobile, puis de remplir un formulaire en ligne, en renseignant uniquement les informations demandées par les autorités de santé : à savoir, nom, prénom et numéro de téléphone. Et c'est tout. Au cas où le client ne dispose pas d'un téléphone ou d'une tablette, le restaurant pourrait ainsi mettre à sa disposition un support mobile lui permettant de s'inscrire en quelques clics. La startup avait même prévu d'assurer une forme de SAV : "Nous avons dédié une personne de notre équipe à la hotline pour les questions éventuelles et, si nécessaire, les échanges avec l'ARS."

Le numérique au service de la société

Contacté en début de semaine, Nelson Dance, responsable du restaurant Victoire Pub Bistronomique à Clermont-Ferrand, n'en faisait pas mystère : "Face à cette obligation, mise en place il y a plusieurs semaines, d'identifier les chaînes de transmission à travers l'instauration d'un registre de rappel, le monde de la restauration se trouvait jusqu'ici démuni. Car déposer une feuille sur chaque table, ou bien un cahier à l'entrée de chaque établissement pour que les clients laissent leurs coordonnées, n'était pas satisfaisant."

Le passage au digital semble avoir également conquis Vincent Supiot, responsable du  Village By CA Centre France qui accompagne la jeune pousse, et brossait les avantages d'une telle technologie dans un contexte de pandémie : "Dans une époque troublée et incertaine, la prévention et la sécurité en entreprise sont plus que jamais impératives. Les entreprises sont mises à rude épreuve et démunies face aux nombreuses obligations pouvant leur incomber", attestait-il.

Cikaba venait de faire le choix de proposer son outil gratuitement aux entreprises, en capitalisant sur son expérience en matière de développement informatique. "Nous sommes une startup, nous avions la solution à portée de main, et nos équipes étaient capable de répondre très rapidement à cette attente", justifie Frédéric Domon. Car la jeune pousse proposait déjà, depuis 2018, des solutions de digitalisation aux entreprises, afin de leur permettre d'améliorer la prévention des risques professionnels.

Devenir le leader mondial de la prévention

Pensé par et pour les équipes Hygiène Sécurité Environnement (HSE) de ses entreprises clientes, la plateforme principale de Cikaba est en passe de s'imposer comme le nouveau standard des solutions de gestion de la prévention et de la sécurité (Safety Management System). Après près d'un million d'euros investi dans ses technologies, Cikaba était même devenue la solution la plus primée du marché, avec ses quatre prix en innovation. Elle est même entrée, en juin dernier, dans le Top 20 des entreprises innovantes européennes.

Avec une équipe de 10 collaborateurs, dont la moitié à été recrutée depuis le début de la crise sanitaire, les fondateurs de Cikaba entendent bien s'imposer comme le leader mondial de la prévention, avec des innovations comme la digitalisation des processus de prévention, l'intelligence artificielle au service de l'analyse prédictive, ou encore l'aide à la décision et le pilotage des dispositifs de prévention. Et la société clermontoise pourrait bien, grâce à son carnet numérique, développer une nouvelle corde à son arc dès la prochaine phase de déconfinement.

(avec ML)

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.