Thierry Mandon : nouveau directeur de la Cité du Design

L’ex secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur, Thierry Mandon, prend les rênes de la Cité du Design de Saint-Etienne.

2 mn

(Crédits : Rémi Benoit)

Le bruit d'une belle prise enflait depuis quelques jours. Et c'est effectivement un recrutement de choix que vient d'annoncer le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, par voie de communiqué. Le nouveau directeur de la Cité du design n'est autre que Thierry Mandon, ex secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur sous le mandat de François Hollande (2015-2017).

L'homme avait également été le conseiller du président de Darty entre 1993 et 1995, président fondateur du génopole d'Evry (1997-2012), secrétaire d'Etat à la simplification et à la réforme de l'Etat (2014-2015). Dernières aventures en date, il avait assuré début 2018 la fonction de directeur de la publication de l'éphémère "Ebdo". Ce dernier, liquidé depuis, s'était illustré par une enquête polémique accusant Nicolas Hulot d'agressions sexuelles.

Cette nomination intervient plus de 8 mois après la démission surprise de Caroline Tisserand avant même la fin de sa période d'essai. Elle avait elle-même été recrutée suite au départ de Ludovic Noël. Si elle n'a jamais expliqué clairement les motifs de sa démission, des "blocages internes" avaient été avancés. Depuis son départ, l'intérim avait été assuré par Dominique Paret, directeur de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

Défis

Thierry Mandon réussira-t-il, là où ses prédécesseurs se sont cassés les dents ? Parviendra-t-il à déployer un modèle économique durable pour cet établissement affichant un déficit chronique ? Gaël Perdriau en est persuadé. Pour lui, ce recrutement de "très haut niveau va permettre à la Cité du Design de prendre une nouvelle dimension".

Le président de Saint-Etienne Métropole insiste : "l'enjeu est important et nous pouvons compter sur les compétences et l'expérience de Thierry Mandon pour développer encore davantage la Cité du design, notamment dans le domaine économique, des relations avec les entreprises et des start-ups, sans oublier la prochaine biennale internationale".

Sur ce dernier point, l'urgence est là. Thierry Mandon n'aura en effet que quelques mois devant lui pour mettre sa patte à la prochaine édition.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.