HCL  : l'hôpital gériatrique Antoine Charial va fermer

La disparition de ce groupement gérant les établissements gériatriques entre dans la recherche d'économies de fonctionnement des HCL. L'hôpital Antoine Charial doit fermer, à terme. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, souhaite rencontrer la ministre de la Santé Marisol Touraine.
L'hôpital gériatrique Antoine Charial à Francheville
L'hôpital gériatrique Antoine Charial à Francheville (Crédits : Capture Google streetview)

La gériatrie était au cœur du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon (HCL) qui s'est tenu ce vendredi après-midi. La direction présentera son projet de suppression du Groupement gériatrique et son rattachement aux autres Groupements géographiques, au 1er janvier 2016. Selon nos informations il entraine la suppression d'une douzaine de postes administratifs et des économies à différents niveaux.

Il est prévu à terme la fermeture de l'hôpital Antoine Charial à Francheville (Rhône) et le transfert de ses lits d'hébergement sur l'hôpital Pierre Garraud, à Lyon 5ème. Ce qui nécessitera de construire un nouveau bâtiment et d'investir « entre 15 et 20 millions ». « Nous sommes persuadés qu'il s'agit d'un signal fort envoyé à l'ARS (Agence régionale de la santé). Nous avons voté contre au CHSCT car on ne sent pas de vision et d'ambition », déclare à Acteurs de l'Economie-La Tribune Olivier Brun délégué syndical aux HCL.

30 millions d'euros à économiser

Ce représentant du personnel fait la même observation pour la disparition du PAM (Pôle d'activité médicale gériatrique) et son remplacement par un Institut du vieillissement. « Il n'y a pas de contenu », dénonce t'il. Quant au budget 2015, également à l'ordre du jour de cette assemblée présidée par Gérard Collomb, le différentiel entre les recettes et dépenses prévisionnelles ressort à 55 millions.

Des économies sont programmées à hauteur de 30 millions avec une nouvelle coupe dans les effectifs non médicaux : 130 postes. Le déficit prévisionnel ressortira donc à 25 millions. « L'hôpital est au bord de l'explosion », répète le syndicaliste. « Il faut remettre du personnel dans les unités de soins ».

De son coté la CME (Commission médicale d'établissement) a refusé le projet de budget le 29 juin. Le maire de Lyon, Gérard Collomb et le directeur général des HCL, Dominique de Roubaix, ont annoncé ce vendredi qu'ils allaient prendre rendez-vous avec l'ARS, afin de rencontrer la ministre de la santé Marisol Touraine cet été. Un comité de surveillance exceptionnel sera également convoqué à la rentrée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 05/04/2016 à 8:58
Signaler
la population vieillie, certaines maladies liées à cette vieillesse augmentent (par exemple les maladies neurodégénératives) et que font les pouvoirs publics : fermer un hôpital gériatrique, quelle logique et quelle honte !!!!! que vont devenir les m...

à écrit le 03/03/2016 à 12:24
Signaler
Il y a de gros besoins dans notre région quant aux personnes agées. Cet hôpital de gériatrie, public, qui a un personnel de qualité ne peut pas disparaitre au profit du privé! Nous avons tous des souvenirs de personnes en fin de vie que nous avons ...

à écrit le 12/12/2015 à 13:52
Signaler
Le personnel a créé un comité de défense contre la fermeture de l'hôpital Antoine Charial. Il y a une pétition en ligne sur change.org une pétition papier et une page facebook. Le maire de Francheville s’apprête à nous recevoir le 16 décembre.

à écrit le 19/09/2015 à 14:52
Signaler
M.Collomb à votre age (68 ans) vous devriez prendre votre retraite.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.