L'Ecole Centrale Lyon lance son projet ECL 4.0

L'Ecole Centrale de Lyon va poursuivre la modernisation de son campus de l'ouest Lyonnais. Après avoir investi 26 millions d'euros entre 2008 et 2016, elle consacrera d'ici 2025, 50 millions à de nouveaux projets.

3 mn

(Crédits : Ecole centrale de Lyon)

Pour lire cet article en accès libre, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess.

Implantée depuis 50 ans sur le Campus d'Ecully, Centrale Lyon engage un nouveau plan stratégique à horizon 2025. Baptisé ECL 4.0, ce projet vise à accompagner les ambitions de l'école d'ingénieurs lyonnaise. "Centrale Lyon souhaite être une école de premier plan en Europe dans les sciences, l'innovation, l'entrepreneuriat", trace Catherine Daumas, chef du projet de développement stratégique de l'Ecole Centrale de Lyon.

Pour accompagner ce projet, 50 millions d'euros vont être mobilisés. Près du double des investissements réalisés ces dernières années sur le campus de Lyon. L'enjeu est de taille, il s'agit selon Frank Debouck, directeur de Centrale Lyon, de se mettre en capacité de former "les ingénieurs de demain qui seront des ingénieurs augmentés". L'idée est donc d'ouvrir ces scientifiques vers bien d'autres domaines que la science pour être en capacité de relever les nouveaux défis.

4 axes stratégiques

Le projet ECL4.0 s'articulera autour de 4 priorités :

  • affirmer une offre scientifique de formation et de recherche compétitive, européenne et internationale ;
  • transformer l'école en renforçant ses liens avec ses partenaires locaux et nationaux ;
  • faire du campus de l'école, un campus de dimension internationale, espace d'échanges de coopérations et de rencontres ;
  • engager la modernisation du management de l'établissement.

A la clé des investissements immobiliers, mais aussi de nouveaux équipements et surtout de nouvelles façons de faire. Ainsi, 5 chantiers majeurs seront mis en œuvre d'ici 2025.

S'ouvrir sur son environnement

Le premier prendra la forme d'un skylab, "un lieu totem, vitrine des savoirs faire de l'école", comme le définit Catherine Daumas. Implanté à l'entré du campus, ce skylab sera à la fois le lieu ou étudiants et chercheurs pourront exposer leurs réalisations, mais aussi un centre de ressources et un espace dédié à la créativité. "Etudiants, entreprises, chercheurs, citoyens pourront s'y retrouver", anticipe Catherine Daumas.

Dans cet esprit d'ouverture et de décloisonnement des relations, la direction de Centrale Lyon va déménager dans un bâtiment situé au cœur du campus. "Ainsi, les étudiants et la direction partageront des espaces communs", fait valoir la chef du projet de développement stratégique.

Des équipements modernisés

Dans le sillage des travaux réalisés ces dernières années, les équipements d'enseignement et de recherche vont encore être améliorés. La deuxième phase du bâtiment TMM - Tribologie Mécanique et Matériaux inauguré ce 12 octobre, lors de la célébration des 50 ans du campus, va être lancée prochainement. Deux halles de recherche vont également être rénovées afin de poursuivre le regroupement des laboratoires.

Enfin, le pôle d'accueil et de services dédiés aux usagers du campus sera lui aussi modernisé. De quoi améliorer les conditions de vie et de travail des quelque 1 000 étudiants, 150 chercheurs et 140 enseignants et centaines de personnels qui travaillent en permanence sur les 17 hectares du campus de Centrale Lyon.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.