Luxe : la marque lyonnaise Zilli est définitivement sauvée

Après plusieurs années de difficultés, Zilli, marque lyonnaise de prêt-à-porter masculin haut de gamme, est sauvée. Le tribunal de commerce de Lyon a validé le plan de continuation ce mardi.

3 mn

(Crédits : Romain Chambodut/Studio 5.56 pour Zilli)

Pour lire cet article en accès libre, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess.

C'est l'épilogue d'un long feuilleton. Le tribunal de commerce de Lyon a rendu sa décision ce mardi concernant la marque lyonnaise de prêt-à-porter masculin haut de gamme, placée en procédure de sauvegarde en août 2016. La juridiction a validé le plan de continuation qui avait reçu un avis favorable des comités de créanciers, de tous les organes de la procédure et des représentants du personnel.

"Je suis heureux d'avoir été compris et d'avoir fait tous ces efforts pour que la société Zilli continue d'exister", déclare, soulagé, Alain Schimel, le président de l'entreprise familiale. "Beaucoup de personnes ont cru que nous allions sombrer. Dans un monde qui évolue sans cesse, l'entreprise doit s'adapter.Il faut la moderniser et la gérer différemment".

Le plan de continuation stipule l'entrée d'un nouvel actionnaire, non familial, en la personne d'Arnaud Marion. Ce dernier, connu pour avoir redressé à l'époque le volailler Doux, Le Lido, La Salle Pleyel, etc., connait Zilli de l'intérieur.

"Je suis intervenu de mars 2016 à octobre 2016 pour élaborer le plan. Ensuite j'ai effectué des missions de conseil auprès de la famille Schimel", explique-t-il à Acteurs de l'économie - La Tribune.

Par l'intermédiaire d'une société personnelle ad hoc intitulée "WELOVEZILLI", le fondateur de Marion & Partners, basé à Londres, acquiert 38 % des parts de l'entreprise lyonnaise en contrepartie du rachat des dettes non garanties des établissements bancaires pour un montant de 4 millions d'euros. Il n'occupera pas de fonctions opérationnelles mais entrera au conseil d'administration ainsi qu'un nouveau membre désigné par lui.

Gouvernance opérationnelle inchangée

Pour sa part, Alain Schimel, créateur en 1970 de la marque basée à Lyon, s'est engagé à injecter de l'argent dans la trésorerie au fur et à mesure des besoins de l'entreprise à hauteur de 4 millions d'euros. Il en garde la présidence tandis que son fils Laurent Schimel, conserve, lui, le poste de directeur général.

L'entreprise ayant déjà procédé à sa restructuration, aucun autre emploi ne devrait être supprimé. Zilli compte 248 salariés dans le monde, dont 135 en France (100 à Lyon, siège et usine) et 50 salariés en Italie où il possède, à Bergame, un atelier de fabrication de chemises et un show room. La marque est diffusée par un réseau de 62 boutiques (dans 26 pays) à enseigne dont 7 en propre (Paris, Milan, New York, Londres, Cannes, Monaco et Courchevel ). Un chiffre d'affaires maintenu autour de 60 millions d'euros est confirmé pour l'exercice en cours, qui se clôturera fin octobre. Et l'endettement qui cumulait à 60 millions d'euros a été réduit à 14 millions d'euros.

Mise à jour effectuée à 14h15

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.