Visiativ veut lever plus de 15 millions d'euros

L'éditeur et intégrateur de solutions logicielles vient d'annoncer une augmentation de capital de 15,1 millions d'euros. Cette levée de fonds devrait permettre à Visiativ de renforcer ses fonds propres afin de poursuivre sa stratégie de croissance externe et atteindre son objectif de 200 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020.

3 mn

(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)

Visiativ a besoin de cash pour assurer son intense stratégie de croissance. Il a ainsi annoncé ce jeudi une nouvelle levée de fonds par augmentation de capital, d'un montant initial de 15,1 millions d'euros. Une somme qui peut cependant être portée à 17,3 millions d'euros.  L'entreprise va émettre 502 259 actions nouvelles, nombre susceptible d'être porté à 577 597 actions en cas d'exercice intégral de la clause d'extension. Destinée en priorité aux actionnaires de Visiativ, elle est également ouverte à tous les investisseurs. Les actions devant être émises au prix unitaire de 30 euros, représentant une décote 25% par rapport au cours de clôture de l'action Visiativ le 14 novembre (40 euros).

Une augmentation de capitale qui s'est faite "à l'image de Visiativ", indique Laurent Fiard. Pour preuve, "on l'appelait 'Fast' en interne", s'amuse le PDG la société spécialisée dans la transformation numérique des entreprises, qui réalisait 49,7 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, plus de 105 millions en 2016 et compte atteindre les 200 millions d'euros en 2020. Un objectif confirmé par Laurent Fiard, qui pourrait même être atteint avec un an en d'avance.

Croissance externe et international

Plus précisément, cette nouvelle levée de fonds doit avant tout "renforcer les fonds propres" de la société, afin "de disposer de moyens supplémentaires" pour franchir le cap des 200 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2020. Pour ce faire, Visiativ entend miser sur son développement organique, avec un objectif de croissance d'activité de 10 % par an tout au long du plan Next100. Mais aussi, et surtout, sur la poursuite de sa croissance externe - Visiativ a réalisé une dizaine d'achat ces deux dernières années - grâce à des "acquisitions ciblées". De fait, la société coté sur Euronext Growth veut allouer "80 % du produit de cette levée de fonds au financement de sa croissance externe." Une croissance qui concerne aussi bien la partie édition et intégration que l'impression 3D.

Le groupe, dont le siège social est installé à Charbonnières-les-Bains, avait annoncé la semaine passée son ambition de devenir "le leader européen de l'ensemble de la chaîne de valeur de l'impression 3D industrielle", avec le lancement d'une nouvelle activité "stratégique", nommée "rapid manfuctaruing by visativ". Un premier pas dans la fabrication additive qui s'est traduit par une prise de participation dans la société Valla, basée à Villeurbanne, et dont Visiativ souhaite devenir actionnaire principal. "Nous n'avions pas besoin de cette levée de fonds pour atteindre cet objectif de prise de participation majoritaire, car c'était déjà acté dans nos capacités actuelles. Cette augmentation de capital doit nous permettre de voir plus loin."

Car cet objectif de croissance externe est couplé à une volonté de se déployer davantage à l'international. Pour l'instant, "nous avons plusieurs pistes mais aucune n'est assez engagée pour être dévoilée", explique Laurent Fiard. Si l'Europe "intéresse" Visiativ pour sa "proximité" (elle a notamment une filiale en Suisse) le PDG "regarde de manière attentive" d'autres continents. Pour l'heure, aucune nouvelle levée de fonds n'est prévue en 2018 car cette augmentation de capital "[nous] donne la capacité, compte tenu de nos fonds propres, de restructurer notre dette et d'exécuter ce que nous avons prévu de faire."

En Bourse, à 17H36, le titre était en recul de 2,37 %, à 37,48 euros.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.