Coboteam signe un partenariat avec un cluster coréen

Lors du salon Innorobo qui s'est tenu à Paris, le cluster robotique d'Auvergne Rhône-Alpes, Coboteam, a signé un partenariat avec son homologue coréen, REPA.
Le directeur de Thésame, André Montaud, et le président du cluster REPA lors de la signature du partenariat.
Le directeur de Thésame, André Montaud, et le président du cluster REPA lors de la signature du partenariat. (Crédits : DR)

Coboteam accélère sur le volet international. Après la création de liens avec eu-Robotics et Silicon Valley Robotics, le cluster robotique d'Auvergne Rhône-Alpes a signé un partenariat avec REPA, son homologue coréen. Ce protocole de partenariat porte sur l'économie, la formation et la recherche.

"Ce partenariat avec le cluster coréen REPA favorisé l'accès à un marché important pour la robotique", indique Coboteam dans un communiqué. Selon eux, le pays asiatique figure en effet parmi "les plus robotisés du monde".

Besoin des adhérents

Une initiative qui répond également aux besoins des adhérents. Parmi eux, le fabricant de robot Staubli, basé à Faverges en Haute-Savoie, qui dispose déjà d'une filiale dans la province de Daegu, où est basé REPA.

"C'est un excellent point d'appui pour nos fabricants comme Staubli, Adept ou Sileane, pour les développeurs de robotique de service comme Hoomano ou Evotion et pour de intégrateurs ou fabricants de sous-ensembles comme Akeo Plus."

Lire aussi : Evotion, vers le Big-Bang de la robotique ?

Le cluster Coboteam est porté par Thésame dans le cadre de son pôle d'activité mécatronique-robotique.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.