Le bien-être au travail est-il un mythe ?

 |  | 548 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
La question du bien-être au travail ne serait-elle pas, finalement, qu'une utopie ? Pour Gaëtan de Sainte Marie, dirigeant de PME Centrale et co-auteur du livre "Ensemble on va plus loin", cette question est aujourd'hui déjà le reflet du passé. Il nous explique pourquoi.

Les dirigeants du CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) en France estiment que ce qui a fondamentalement changé depuis quelques années dans nos entreprises, c'est la vitesse. On va plus vite, et nous avons moins de visibilité qu'avant. Dans un tel contexte, diriger une entreprise ne peut se faire sans valoriser toujours plus l'humain au sens large, car c'est le seul capable de s'adapter vite tout en gardant le cap.

Donner toujours plus de cohérence

Le dirigeant doit veiller à la cohérence au sein de son entreprise. Cohérence dans sa vision de dirigeant, cohérence dans sa stratégie d'entreprise, cohérence dans sa déclinaison en plans d'actions, cohérence dans sa relation avec ses clients, fournisseurs, parties prenantes, cohérence dans son management, cohérence à tous les niveaux... C'est bien entendu beaucoup plus facile à dire (ou à écrire) qu'à réaliser.

Car au quotidien dans nos entreprises cette cohérence est confrontée à la réalité et pas toujours facile à tenir. En revanche c'est un bon guide pour les prises de décisions quotidiennes du dirigeant. Cette action, cette décision est-elle cohérente avec l'ensemble ? Cela est vrai aussi pour tous les membres de l'équipe. Puisque tout change vite avec peu de visibilité, chaque personne de l'entreprise doit pouvoir prendre des décisions rapidement dans le cadre de sa mission. Et donc être également le garant de cette cohérence globale.

Aligner l'humain, le professionnel et le citoyen

C'est là que le bien-être en entreprise prend toute son ampleur et sa valeur. Bien entendu, il est plus agréable de travailler dans un environnement sympathique, dans un cadre décontracté, dans lequel chacun se sent à l'aise et en confiance. En fait cela va bien au-delà : en alignant épanouissement personnel, projet professionnel et engagement citoyen.

Si un membre de l'équipe sent de la cohérence entre ses valeurs individuelles et celles de son entreprise, si il s'il ressent une cohérence dans la manière dont fonctionne l'entreprise, de sa mission à la plus petite action, alors il peut être pleinement acteur et le meilleur pour prendre les décisions qui touchent ses activités.

Le bien-être individuel, moteur de la performance collective

A titre d'exemple, chez PME CENTRALE, nous sommes installés dans des nouveaux locaux que nous avons voulus ouverts, agréables, favorisant les échanges, le travail en position assis ou debout, offrant des espaces de détente... Certes, c'est plus agréable, mais c'est surtout cohérent par rapport à la façon dont nous pratiquons notre métier. Nous sommes une centrale d'achats collaborative pour PME. Notre fonctionnement depuis 16 ans avec nos entreprises adhérentes et nos fournisseurs est basé sur le principe du collaboratif. En interne aussi le collaboratif est au cœur de nos manières de travailler.

Alors, pour réussir à vivre ce modèle avec une équipe composée aujourd'hui d'une trentaine de personnes, les bureaux et l'ambiance de travail doivent être en cohérence avec le reste. Et c'est là que le bien-être en entreprise ne devient plus une option ou une lubie : il devient vital, et un atout au service de la performance globale de l'entreprise. Car comme disait Steve Jobs: "Puisque nous sommes le produit de notre environnement, entourons-nous du meilleur !"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :