Eté 2021 : Vulcania ne tremble pas et mise sur sa nouvelle attraction Namazu

Série d'été [Parcs en AURA, le renouveau #1]. En pleine crise sanitaire, le parc à thème auvergnat a su (re)trouver son public, qui lui est resté fidèle malgré la crise sanitaire. Les investissements réguliers ainsi que l'arrivée de nouvelles animations comme Namazu, dédiée aux phénomènes naturels terrestres, ont permis au parc de limiter la chute et d'envisager, surtout, une saison 2021 bien meilleure.

4 mn

Le plan de développement pluriannuel du parc avait déjà prévu les investissements 2021, et il se trouve qu'ils constituent eux-mêmes une garantie pour proposer une meilleure distanciation sociale : plus d'aménagements et d'animations en extérieurs, plus d'offres de restauration à emporter...
Le plan de développement pluriannuel du parc avait déjà prévu les investissements 2021, et il se trouve qu'ils constituent eux-mêmes une garantie pour proposer une meilleure distanciation sociale : plus d'aménagements et d'animations en extérieurs, plus d'offres de restauration à emporter... (Crédits : Auvergne Tourisme)

Vulcania a ouvert au public le 16 juin dernier et compte bien rester ouvert jusqu'au 7 novembre 2021. Avec plus de 6 millions de visiteurs depuis son ouverture en 2002, 10 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019 et 45 millions d'euros de retombées économiques annuelles indirectes, le parc est un acteur économique local qui compte.

Le Pass sanitaire obligatoire pour les visiteurs âgés de 18 ans ou plus à partir du mercredi 21 juillet et jusqu'au dimanche 29 août (inclus) n'a pas mis le parc en difficulté. Une vérification est prévue à l'entrée et pour simplifier l'organisation des personnes non vaccinées et assurer leur accès au parc, Vulcania a mis en place un centre de tests pour réaliser des tests antigéniques (résultats en 15 minutes). Les tests sont gratuits sur présentation de la carte vitale et d'une pièce d'identité et le centre fonctionne tous les jours à l'entrée du parc de 09h40 à 13h00 et jusqu'à 16h30 les jours avec nocturnes.

Né de l'initiative du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, le parc à thème a ouvert ses portes le 20 février 2002. Aujourd'hui, grâce à l'accompagnement du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Vulcania continue d'évoluer dans le but d'attirer davantage de visiteurs à la découverte du territoire et de sensibiliser un large public aux sciences de la Terre et de l'Univers.

80% de son public est familial, tandis que plus de huit visiteurs sur dix viennent d'en dehors de l'Auvergne. En 2019, ils étaient 325.862 et malgré des dates d'ouvertures très limitées, 148.358 visiteurs sont venus l'explorer en 2020.

Situé à 15 km de Clermont-Ferrand, au cœur de l'ensemble Chaîne des Puys - faille de Limagne inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, Vulcania est un parc unique en Europe sur le thème des volcans, des phénomènes naturels et de la Terre dans l'Espace.

Mieux comprendre les séismes en s'amusant

"Les animations sont renouvelées et améliorées régulièrement. Cette année, avec la nouvelle attraction Namazu, Vulcania propose à ses visiteurs d'en savoir plus sur les phénomènes naturels terrestres : les séismes", détaille Frédéric Goullet, responsable de service à Vulcania. L'outil utilisé pour aborder cette thématique est un coaster.

Tout en conservant ses objectifs d'éveiller la curiosité sur les sciences de la Terre et de l'Univers et en déclinant son concept d'apprendre en s'amusant, Vulcania souhaite ainsi proposer trois niveaux de lecture pour tout comprendre des séismes : l'attraction Namazu en elle-même, mais aussi un espace dédié "Pour en savoir plus" dès la sortie de l'attraction, ainsi que son exposition "Séismes, quand la Terre tremble !". Le syndicat mixte d'exploitation a investi près de 16 millions d'euros sur ce projet.

Pour accompagner cette nouveauté, la Région a réaménagé sa Place des volcans pour y  adosser un restaurant le Comptoir du cratère, qui propose une offre locale à emporter, achalandée en circuits courts.

L'an dernier, le parc s'est auto-imposé des restrictions sanitaires, adaptées à la météo. Durant les deux mois d'été, Vulcania avait fait le plein chaque jour et refusé des visiteurs très régulièrement, afin de pouvoir assurer la distanciation sociale indispensable.

Le plan de développement pluriannuel du parc avait déjà prévu les investissements 2021, et il se trouve (avec chance) qu'ils constituent eux-mêmes finalement une garantie pour proposer une meilleure distanciation sociale : plus d'aménagements et d'animations en extérieurs, plus d'offres de restauration à emporter...

"Vulcania propose à ses visiteurs de découvrir, en plus des volcans, les phénomènes terrestres, atmosphériques et marins, comme par exemple les séismes ou les ouragans, et ainsi de mieux comprendre ces puissantes manifestations de la nature. La crise sanitaire donne encore plus envie au public de comprendre, et Vulcania fait sens", constate Frédéric Goullet.

Même si les prévisions demeurent délicates à l'heure où l'entrée en vigueur du pass sanitaire pourrait encore pénaliser à nouveau la fréquentation des parcs d'attraction, le directeur commercial de Vulcania nuance :

"Nous pensons déjà réaliser une croissance par rapport à l'année dernière, ne serait-ce que parce que nous aurons plus de jours d'ouverture. Certains jours d'août sont déjà complets en réservation. Grâce à la nouvelle animation Namazu, nous aurons une capacité d'accueil un peu plus importante que l'an dernier".

Ce dernier tablait tout de même sur une croissance "de +80 % par rapport à l'an dernier", qui constituait pour le parc une année très délicate. Reste que le contexte sanitaire incertain n'amène aucune certitude. Élément positif néanmoins : pour la rentrée, "les réservations en vue de la tenue de séminaires sur le parc sont reparties à la hausse."

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.