IAE Lyon : une nouvelle accréditation visée pour accélérer à l'international

L'Institut d'administration des entreprises de Lyon (IAE Lyon) vise la labellisation Equis, l'un des plus prestigieux labels en terme de formation au management. Une brique stratégique dans sa politique d'internationalisation, alors que la concurrence entre les établissements d'enseignement supérieur est de plus en plus rude.

3 mn

Jérôme Rive, directeur général de l'IAE Lyon
Jérôme Rive, directeur général de l'IAE Lyon (Crédits : DR)

Pour lire cet article en accès libre, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess.

Dans la course à la reconnaissance internationale des établissements d'enseignement supérieur, et dans un contexte ultra-concurrentiel, les "accréditations internationales sont des éléments clés", souligne Jérôme Rive, directeur général de l'Institut d'administration des entreprises de Lyon (IAE Lyon). L'école de management public, intégrée à l'Université Lyon 3, vise une ainsi nouvelle labellisation : l'Equis. Ce titre est délivré pour une période 3 à 5 ans par l'EFMD (European Foundation for Management Development). "Le niveau d'exigence du référentiel d'Equis garantit ce qui se fait de mieux en matière d'enseignement du management. C'est le label le plus difficile à obtenir", souligne notamment le site spécialisé L'Etudiant.

Modèle pédagogique particulier

Éligible depuis juin 2016, l'Institut a remis, début septembre, l'ensemble des documents d'auto-évaluation. Composée de dix chapitres, la candidature défend un "modèle full service, du premier cycle supérieur aux études doctorales, de la formation initiale à la formation continue, en somme l'ensemble des canaux de formation au management", détaille Jérôme Rive. L'IAE veut notamment mettre en avant son "argument spécifique de l'alternance. Nous devons expliciter l'importance de ces périodes d'immersion en entreprise. Ce sont des éléments clés pour évaluer le caractère opérationnel des futurs diplômés".

Au-delà de la "reconnaissance d'un modèle pédagogique particulier", cette possible labellisation - l'IAE pourrait passer devant le jury international en décembre - aurait de fortes répercussions dans le prestige de l'établissement et dans ses liens avec ses partenaires. Alors que l'IAE possède 159 accords de coopération avec des structures d'enseignement supérieur étrangères, une telle certification renforcerait ces liens. "Plus de la moitié de nos partenariats concernent des établissements prestigieux qui ont le label Equis. En l'obtenant, nous les rassurerons et ne serons plus obligés d'apporter, chaque année, des preuves de compétences pour rester à leur côté", explique Jérôme Rive.

Classements internationaux

L'IAE, déjà impliqué à l'international à travers 14 sites à l'international via des diplômes délocalisés, dénombre 12 % d'étudiants internationaux sur son site de Lyon. Un pourcentage notamment tirée par une bonne représentativité étrangère dans son master Management et commerce international (20 %). L'Institut enregistre en moyenne 200 étudiants internationaux entrants, pour un effectif global de 7 200 élèves tous cycles confondus.

En plus des labellisations, l'établissement de management public veut s'incorporer dans les classements internationaux. L'IAE veut se rapprocher "dès l'année prochaine" du classement du Financial Time. Un autre élément de reconnaissance, qui au même titre que les certifications, permettent d'augmenter le rayonnement international tout en augmenter le poids de l'établissement au niveau national. Des arguments en plus au moment de l'arbitrage et des fléchages des crédits et budget de recherche pour cet Institut au budget consolidé de 35 millions d'euros.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.