Le Club Med va ouvrir "un village par an dans les Alpes"

Le groupe, qui fait de la montagne un axe stratégique de son développement, prévoit d'ouvrir un nouveau village par an dans les Alpes au cours des prochaines années. Plusieurs projets sont déjà lancés, d'autres sont dans les cartons, avec l'objectif d'attirer une clientèle internationale.

2 mn

Le nouveau village du Club Med, aux Arcs Panorama, qui ouvre en décembre.
Le nouveau village du Club Med, aux Arcs Panorama, qui ouvre en décembre. (Crédits : DR)

Avoriaz, Valloire, Arcs Panorama, La Rosière... Voici quelques-unes des stations où le Club Med a pour projet, plus ou moins avancé, d'implanter ses nouveaux villages vacances.

Après avoir inauguré l'hiver dernier un village au Grand Massif Samoëns Morillon, le groupe va ouvrir, en décembre prochain, un resort de plus de 1 000 lits aux Arcs Panorama (photo), en attendant le lancement des travaux dans les domaines d'Avoriaz et de Valloire ou encore la concrétisation du projet new Tignes - actuellement bloqué à cause de recours.

"Pour chacun de ces projets, nous parlons d'investissement de l'ordre de 80 à 100 millions d'euros pour construire des villages qui peuvent accueillir entre 950 et 1000 personnes, équipés de ce qui fait l'esprit du Club Med : structures d'accueil pour les familles, restaurants et bars, ski room, piscine... Notre axe de développement prévoit, dans l'idéal, l'ouverture d'un village par an dans les Alpes au cours des quatre prochaine années ", détaille Patrick Calvet, le directeur général Villages pour la zone Europe Afrique Moyen-Orient.

60% de clientèle internationale

En plus de la rénovation de villages plus anciens à l'image de celui de l'Alpe d'Huez en pleine transformation, le groupe prospecte. Il est à la recherche de terrain de 2,5 à 4 hectares de foncier disponibles, dans des stations basées à moins de 2 heures d'un aéroport international ou à moins d'une heure d'une gare TGV. Une condition indispensable pour attirer la clientèle internationale (Belgique, Brésil, Grande-Bretagne, Israël...) qui compose 60% des vacanciers "montagne" du Club Med.

Déjà présent dans une vingtaine de stations des Alpes, le groupe déploie, depuis ses bureaux opérationnels de la zone Europe Afrique Moyen-Orient, basée à Lyon, une stratégie initiée en 2011 avec l'ouverture d'un resort à Valmorel. Un "tournant" puisque c'est la première fois que le Club Med ouvre un village dans une station qui n'est pas reconnue à l'international.

Des villages plus haut de gamme

"Nous proposions alors un nouveau produit, plus haut de gamme, dans une petite station adaptée à la clientèle familiale internationale. Aujourd'hui, nous ne regardons pas uniquement les "grandes" stations. D'ailleurs, nous sommes aussi sollicités par des collectivités locales pour implanter un village car nous créons des emplois directs et indirects et nous apportons de la richesse en faisant venir une nouvelle clientèle qui a du pouvoir d'achat. Le Club Med permet véritablement de positionner une station ", poursuit Patrick Calvet.

Le Club Med place également la saison été au cœur de sa stratégie "Montagne" avec une offre "nature" : balades thématiques, sorties VTT, baptême en parapente, golf, accrobranche...

"Nous avons un vrai enjeu d'attirer des clients pour découvrir ces produits qui permettent de se reconnecter avec la nature en famille ", conclut le dirigeant.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 17/10/2018 à 15:22
Signaler
habitué du club med en hiver j ai constaté une dégringolade dans la qualité.

à écrit le 17/10/2018 à 3:52
Signaler
Effectivement, la solution ideale pour passer des vacances au calme.

à écrit le 16/10/2018 à 19:37
Signaler
C'est Sarcelles à la montagne !

à écrit le 16/10/2018 à 16:49
Signaler
ALLEZ LES VERTS

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.