Agriculture : La Banque européenne d'investissement soutient Limagrain

La Banque européenne d'investissement a accordé à Limagrain un prêt de 170 millions d'euros pour soutenir la stratégie du groupe semencier en matière de recherche et de développement.

2 mn

(Crédits : DR)

La Banque européenne d'investissement (BEI) accorde à Limagrain un prêt de 170 millions d'euros pour soutenir la stratégie du groupe semencier. Une première pour la BEI dans ce secteur. Ce financement, garanti par le fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), concerne plus particulièrement la recherche et le développement du premier maillon de la chaîne alimentaire, la semence.

"La BEI est très fière de soutenir la recherche et développement d'un groupe européen qui figure parmi les leaders mondiaux de la semence. Cet investissement marque une nouvelle étape importante de la BEI dans son soutien à la compétitivité du secteur agricole, dans le respect des meilleures normes environnementales", précise Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

Limagrain, via sa Holding Vilmorin & Cie, utilisera ces fonds pour soutenir son effort de recherche et développement de semences de grandes cultures et semences potagères.

"L'Union européenne s'est engagée à soutenir les activités de recherche et d'innovation dans le domaine agricole. En garantissant un prêt de 170 millions d'euros à Limagrain, le Plan d'investissement permet au leader européen des semences de développer des variétés de qualité, plus résistantes et respectueuses de l'environnement", souligne Paolo Gentiloni, Commissaire pour l'Economie.

242 millions d'euros de R&D en 2019

Coopérative agricole détenue par près de 1 500 agriculteurs installés en Limagne Val d'Allier (dans le Puy-de-Dôme), Limagrain réalise, à travers des marques reconnues sur leurs marchés (LG, Vilmorin, Hazera, Harris Moran, Jacquet, Brossard, etc.) un chiffre d'affaires de 1,883 milliards d'euros auxquels s'ajoutent 678 millions d'euros de chiffre d'affaires des activités réalisées conjointement avec ses partenaires stratégiques.

Avec plus de 10 000 collaborateurs dans 56 pays, elle est le quatrième semencier mondial, plaçant, depuis plus de 50 ans, la recherche variétale au cœur de l'activité du Groupe. Rien qu'en 2018-2019, Limagrain a consacré 15,9% de son chiffre d'affaires semences à la recherche, soit 242 millions d'euros.

Ce prêt concourt ainsi au programme d'investissement global de Limagrain pour une recherche centrée sur les axes spécifiques d'amélioration des qualités agronomiques des cultures (rendement, résistance aux maladies et aux ravageurs, adaptation à différents climats et territoires, tolérance à la sécheresse ou meilleure absorption des nutriments, etc.) et des qualités alimentaires et environnementales des cultures, en semences de grandes cultures et semences potagères.

"Nous voulons faire progresser l'agriculture pour lui permettre de répondre à ses nombreux défis, alimentaires bien sûr, mais aussi sociaux et environnementaux. Le soutien européen, au travers du financement de la BEI, est une reconnaissance du rôle stratégique de la semence dans la chaîne alimentaire, et un solide encouragement pour apporter des solutions innovantes aux agriculteurs", déclare Damien Bourgarel, directeur général de Limagrain.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.