GL Events renforce ses liquidités pour affronter la crise sanitaire

 |  | 815 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : Victor Pires)
Fortement touché par l'annulation et le report d'un grand nombre d'événements depuis mars dernier, GL Events est à nouveau chahuté par la seconde vague. Après avoir été contraint d'annuler son salon européen Equita Lyon -qu'il avait souhaité maintenir jusque dans sa dernière ligne droite-, ainsi que le report au printemps prochain du Sirha -prévu désormais du 29 mai au 2 juin 2021-, le géant de l’événementiel lyonnais GL Events annonce l’obtention d’un "covenant holiday" auprès de ses obligataires, ainsi que le mise en place d’un PGE saisonnier, qui devrait lui permettre de récupérer une bouffée d'air.

Alors que le placement du département du Rhône en alerte maximale puis en couvre-feu avaient balayé ses perspectives de reprise pour l'automne, le géant de l'événementiel lyonnais GL Events (voir notre enquête sur les volets 1, 2, 3 et 4) vient d'annoncer, ce lundi, avoir conclu plusieurs accords en vue de sécuriser sa trésorerie. Et ce, alors que les semaines à venir s'annoncent, comme l'a souligné Jean Castex, "encore difficiles" pour l'ensemble des acteurs économiques français, et encore plus de secteur de l'événementiel, compte-tenu du rebond observé sur le front de l'épidémie.

A l'issue de discussions menées avec ses obligataires, "portant sur trois souches représentant un montant de 230 millions d'euros", le groupe GL Events a obtenu un "covenant holiday" au titre de l'exercice clos au 31 décembre 2020.

Un dispositif qui n'est pas nouveau, et qui avait déjà été utilisé par d'autres entreprises lors de périodes d'incertitudes (comme la crise économique...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :