Jean-Michel Mis s’intéresse à la souveraineté numérique

Le député LaREM ligérien Jean-Michel Mis a été nommé vice-président de la mission d’information de l’Assemblée Nationale sur la souveraineté numérique.

2 mn

(Crédits : DR)

Le député LaREM de la Loire, Jean-Michel Mis, a été désigné comme l'un des quatre vice-présidents de la mission d'information de l'assemblée nationale « Bâtir et promouvoir une souveraineté numérique nationale et européenne », aux côtés des députés Virginie Duby-Muller (Haute-Savoie), Danièle Hérin (Aude), et Denis Masséglia (Maine-et-Loire).

Composée de 25 membres et présidée par le député UDI Jean-Luc Warsmann, celle-ci devra rendre ses conclusions au printemps 2021. "L'activité numérique de nos économies devient une composante de notre compétitivité et de notre capacité à relever les défis du futur qu'ils soient d'ordre technologique, organisationnel ou sociétal", justifie le député LaRem.

Construire une nouvelle grammaire du numérique

Député de la 2nde circonscription de la Loire depuis 2017, ce juriste de formation s'était déjà alarmé, au printemps dernier, du manque de souveraineté numérique de la France et de l'Union européenne alors qu'il avait été nommé co-rapporteur de la mission d'information sur l'Identité numérique.

Par ailleurs membre du Conseil national du numérique, il avait appelé, lors d'une tribune, à la création "d'un ministère français dédié et la construction d'un marché unique européen" et à ce que les utilisateurs privilégient les outils numériques tricolores.

"Parce que nous ne pouvons pas nous laisser dicter nos choix par d'autres, que ce soient des puissances étatiques ou bien des puissances privées, il nous faut réfléchir ensemble à une nouvelle grammaire du numérique pour la France et pour l'Europe".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.