Prismaflex : le chiffre d’affaires annuel stagne à 50 millions d’euros

 |  | 278 mots
Lecture 2 min.
Des panneaux Prismatronic à Paris.
Des panneaux Prismatronic à Paris. (Crédits : Prismaflex International)
Pour le fabricant de panneaux d’affichage publicitaire Prismaflex international, le chiffre d’affaires de l’exercice 2016/2017 stagne à 50 millions d’euros, malgré les ventes en très nette progression de panneaux LED.

Le fabricant de panneaux d'affichage publicitaire Prismaflex International basé à Haute-Rivoire (Rhône) affiche des résultats en demi-teinte pour l'exercice 2016/2017. Au 31 mars 2017, le chiffre d'affaires sur les douze mois écoulés s'établit à 50,12 millions d'euros, en léger recul par rapport à 50,53 millions d'euros l'exercice précédent.

Lire aussi : Prismaflex : CA en recul au premier semestre 2016-2017

L'industriel enregistre sur l'année une perte nette de 0,2 million d'euros, contre une perte nette 0,67 million un an avant. La deuxième moitié de l'exercice montre cependant une nette amélioration avec un résultat net qui passe de -1,07 million d'euros au à +0,87 millions d'euros au deuxième semestre, tandis que le chiffre d'affaires du dernier trimestre progresse de 28 %. Le ratio dettes financières/capitaux propres (gearing) passe de 0,52 à 0,67.

Un modèle économique en adaptation

Prismaflex International cherche à adapter son modèle d'affaires à la montée en puissance des produits digitaux. L'activité hardware (panneaux et cadres) progresse en effet de 2,7%, tirée par la forte croissance des ventes de panneaux LED (+21,7% au deuxième semestre). La branche pour l'impression grand format progresse de 8,8% et le groupe engrange grâce à elle près de 25 millions de chiffre d'affaires. En revanche, les solutions de communication intérieure accusent un net recul, les ventes passant de 9,5 à 6,6 millions d'euros, sans perspectives d'amélioration pour 1017/2018.

Pour l'exercice 2017/2018, Prismaflex peut déjà compter sur un carnet de commande de 15,8 millions d'euros au 31 mai 2017. Le groupe planifie une recapitalisation de sa filiale en Chine, et les effets d'un plan de maîtrise de coûts sont attendus.

_________

Cette brève vous est offerte. Pour consulter nos informations à forte valeur ajoutée, abonnez-vous, et soutenez ainsi notre projet entrepreneurial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :