Infrastructure : Le Lyon-Turin a son premier tronçon

Le moment est symbolique, mais le promoteur du Lyon-Turin le souligne pour conforter le projet de nouvelle liaison ferroviaire entre la France et l’Italie : un premier tronçon de neuf kilomètres a été percé en Maurienne.

3 mn

(Crédits : Jean-PIerre Clatot / AFP)

Le percement d'un premier tronçon de reconnaissance de 9 kilomètres de long vient d'être achevé ce lundi. Ce tunnel de huit mètres de diamètre pourra être utilisé par le futur tunnel entre la France et l'Italie, qui doit accueillir la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Feu vert italien

Au début de l'été, l'Italie a publié les avis de marchés pour les travaux de construction du tunnel de base du Lyon-Turin côté Italie au Journal Officiel de l'Union Européenne, pour un total d'un milliard d'euros. Après une année de valses-hésitations du gouvernement italien, celui-ci a appuyé le projet le 26 juillet.

Il reste 106 kilomètres à creuser pour que les deux tunnels prévus soient entièrement percés. Mais l'occasion était belle de manifester des démonstrations d'appui au projet.

Le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a ainsi fait le déplacement ce lundi pour assister à la fin du percement du tronçon du tunnel de reconnaissance, entre Saint-Martin-la-Porte et La Praz, en Maurienne (Savoie).

Sondage favorable

Simultanément, TELT, le promoteur public en charge de la réalisation puis de la gestion de la section transfrontalière de la future liaison Lyon-Turin, a publié un sondage réalisé à sa demande sur l'adhésion des populations des deux pays à ce projet.

93% des Français sont plutôt ou tout à fait favorables à cette liaison ferroviaire, indique le sondage mené par BVA. C'est un peu moins le cas sur le territoire concerné, puisque 77% des Mauriennais se disent favorables. Côté italien, l'appui est comparable bien que plus modeste (86% des Italiens, 54% des habitants du Val de Suse).

"Ces excellents résultats balaient les polémiques résiduelles de ceux qui cherchent à retarder la réalisation de cette liaison ferroviaire indispensable", a indiqué dans un communiqué Jacques GOUNON, Président du Comité pour la Transalpine qui fédère les collectivités publiques et les acteurs économiques mobilisés pour la réalisation du Lyon-Turin.

Curieusement pour un projet de cette ampleur, pas plus de 66% des Français interrogés avaient déjà entendu parler du projet de tunnel ferroviaire et de nouvelle ligne à grande vitesse Lyon-Turin.

Coûteux, oui... polluant, ou pas?

En Maurienne, l'amélioration du transport est avancée comme principal motif de soutien au projet (68%), devant la diminution de la pollution (31%). C'est que le futur tunnel transfrontalier doit permettre de transférer une partie du trafic routier vers le trafic ferroviaire.

Mais sur le plan national, la protection de l'environnement est justement le premier facteur d'opposition au projet en raison de la destruction de la nature occasionnée par l'infrastructure (44%).

Le second motif d'opposition est le coût du projet (23%), estimé à 18 milliards d'euros par TELT, mais à plus de 30 milliards d'euros par les opposants au projet. Plus généralement, deux tiers des Français trouvent le projet trop coûteux. Ils sont 76% de cet avis en Maurienne.

Sondage remis en question

"Le projet a déjà coûté un milliard et demi pour les seules études et reconnaissances qui avaient été annoncées pour un budget de 371 millions", dénonce la Coordination des opposants au projet Lyon-Turin, qui critique un "EPR du ferroviaire" et des prévisions fausses de trafic des marchandises.

Cette coordination composée notamment des Amis de la Terre et de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) prône la mise en place du transfert de fret de la route vers le train, en utilisant la voie ferrée existante.

Elle dénonce aussi "un score de 93% digne de la Corée du Nord ou de feu l'Union soviétique. Il importe de s'interroger sur l'utilisation de l'argent public pour une telle opération de communication et sur la formulation des questions."

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.