Prix Éduquer : Mathilde Aglietta, la pédagogue

L' "école de ses rêves", Mathilde Aglietta est en train de la bâtir, avec ses moyens et son énergie. Depuis 2015, à Lyon, elle a créé et dirige Simplon qui forme des jeunes "cassés par la vie" aux métiers du code informatique. Entrepreneure aguerrie, elle milite et s'engage pour offrir une nouvelle manière d'appréhender l'éducation sans décrocher des réalités. Elle est lauréate du 10e Prix de l'esprit d'entreprendre dans la catégorie Éduquer.
(Crédits : DR - ADE Laurent Cerino)

"Éduquer, c'est mettre dans le sac à dos d'une personne les outils dont elle aura besoin tout au long de sa vie afin qu'elle puisse être libre. Libre de décider, de se réaliser et de faire des choix." Cette définition qu'elle donne, Mathilde Aglietta s'emploie à l'appliquer et à la transmettre chaque jour à ses élèves de la nouvelle école ‪Simplon, qu'elle dirige à Lyon. Une école qui donne la possibilité aux jeunes "cassés par la vie", en décrochage, mais passionnés par l'informatique, une pédagogie différente reposant sur l'autonomie et la méthodologie, autour des métiers du code.

Aplomb

Une aventure humaine et entrepreneuriale qui a pris source en ‪2014 après un email envoyé au directeur général de l'école.

"Le programme pédagogique n'était pas encore très précis, j'ai souhaité lui proposer ma vision et mes idées."

Un aplomb qui a su convaincre. Un entretien sur Skype plus tard, Mathilde Aglietta rejoint Montreuil, en région parisienne, au lancement de la première école. Une plongée dans le monde de l'éducation qui s'est avérée une "révélation" pour la jeune femme. Sa force :

"Vouloir améliorer la pédagogie traditionnelle." "Malgré mon âge, longtemps, j'ai réfléchi à l'école parfaite. Certes, nous n'allons pas révolutionner l'Éducation nationale, restons humbles. Mais pouvons-nous au moins imaginer des solutions complémentaires de pédagogie pour des publics qui y sont plus sensibles ?"

Faire autrement

Passionnée par le dessin, Mathilde Aglietta, après un cursus traditionnel à Grenoble École de management, s'est lancée dans l'aventure, un "peu folle", de suivre en parallèle un master en design à l'école Strate, à Sèvres (Hauts-de-Seine). "Le design ouvre davantage de champs et offre un regard différent sur ce qui vous entoure", précise-t-elle.

Une manière de conjuguer cette discipline avec le monde de l'entrepreneuriat, dans lequel, fille d'entrepreneurs, elle baigne depuis toute petite. C'est donc naturellement qu'elle rejoint, à sa création, une entreprise du web fondée par des amis. Mathilde Aglietta y apprend, "se familiarise avec le langage technique".

Cette période coïncide avec sa première expérience dans le monde de l'éducation puisqu'elle enseigne le design thinking à emlyon. Une fibre pour la transmission du savoir, des connaissances, de l'envie et de l'engagement qui, à 29 ans, l'habite et ne la quitte plus.

"Je suis convaincue que nous pouvons faire différemment de ce que propose le seul système actuel."

Oser

À Montreuil, avec l'équipe de Simplon, elle améliore le programme pédagogique, "apprend en marchant" et "ose". Jusqu'à prendre l'initiative de créer en 2015, de toutes pièces, une école lyonnaise.

"J'ai monté le programme pédagogique en fonction du territoire, car l'écosystème et la demande y sont favorables", souligne la jeune femme originaire d'Aix-les-Bains.

De plus, elle fait le tour des acteurs économiques et politiques  - notamment Sport dans la ville, Pôle emploi ou encore le Crij - pour signer des partenariats, trouve un lieu d'accueil, recrute les professeurs et fait passer les entretiens des candidats.

Elle en retient 24 et lance la première promotion en septembre dernier pour six mois de formation intensive. Animée par le goût de l'entrepreneuriat, persévérante, convaincue qu'il "faut donner la chance aux jeunes", Mathilde Aglietta mène un combat d'intérêt général, admirative de femmes de luttes telles que Simone Veil. Et si un jour, il lui venait l'idée de créer sa propre entreprise, ce serait "dans le domaine éducatif". Nul doute qu'elle continuera de s'y employer.


La phrase : Philippe Oddou, Sport dans la Ville (Lauréat 2007)
"Éduquer, c'est transmettre des repères, des savoirs et des savoir-être qui sont autant de forces pour bâtir son avenir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.