Pont de l'Ascension : l'aéroport de Lyon touché (à nouveau) par la panne informatique d'Easyjet

Mauvaise nouvelle de dernière minute ce jeudi, pour les passagers qui comptaient embarquer sur un vol Easyjet à l'occasion du Pont de l'Ascension : la compagnie low-cost a rencontré une panne informatique qui a fortement perturbé l'ensemble de ses vols européens. Au total, ce sont près de 200 avions qui n'ont pas pu s'envoler, dont plusieurs d'entre eux au départ de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, l'un des principaux hubs de la compagnie en France. Et l'incident ne semble toujours pas clôturé ce dimanche, puisque la compagnie a finalement annoncé la possibilité d'une nouvelle vague d'annulations au cours des dix prochains jours.

4 mn

Selon Easyjet, seuls une vingtaine de vols en lien avec la France (dont Lyon Saint-Exupéry) ont été concernés par un problème informatique. Une déconvenue néanmoins particulièrement impactante, face aux flux de voyageurs attendus durant le Pont de l'Ascension, et qui, on l'a appris ce week-end, devrait être suivie par 200 nouvelles annulations de vol attendues au cours des 10 prochains jours, toujours en raison du même motif.
Selon Easyjet, seuls "une vingtaine de vols" en lien avec la France (dont Lyon Saint-Exupéry) ont été concernés par un problème informatique. Une déconvenue néanmoins particulièrement impactante, face aux flux de voyageurs attendus durant le Pont de l'Ascension, et qui, on l'a appris ce week-end, devrait être suivie par 200 nouvelles annulations de vol attendues au cours des 10 prochains jours, toujours en raison du même motif. (Crédits : JEAN-FRANCOIS MARIN,2007)

Des passagers laissés sur le tarmac après avoir enregistré et passé les contrôles de sécurité, ou d'autres rencontrant des vols annulés ou retardés à leur arrivée à l'aéroport... Ce jeudi, les vacanciers qui comptaient embarquer au sein d'un vol Easyjet au départ de Lyon Saint-Exupéry auront eux aussi expérimenté, comme d'autres milliers de voyageurs à l'échelle européenne, une douche froide.

Car en raison d'une grande panne informatique ayant touché la compagnie low-cost ce jeudi, ce sont près de 200 vols qui ont ainsi du être annulés, et ce, au premier jour du Pont de l'Ascension, alors qu'une portion des Français se préparaient à partir en long week-end.

« Nous nous excusons auprès de tous les clients dont les vols ont été affectés par des problèmes de système informatique », a annoncé la compagnie sur les réseaux sociaux, évoquant une « panne informatique ».

Bien que la majorité des vols concernés s'affichaient au départ du Royaume-Uni, la France n'a pas été épargnée, notamment à travers les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, de Toulouse, Nice mais aussi de Lyon.

Lyon, un hub Easyjet avec 47 destinations désservies

Dans la capitale des Gaules justement, où la compagnie Easyjet opère habituellement 47 destinations au départ du terminal 1 (livré en 2017 et dédié aux compagnies low-cost), ce seraient notamment les vols pour Rome, Londres, Porto ou encore Bordeaux ou Toulouse, qui auraient été concernés par une annulation ou un retard, d'après les premières remontées des passagers au sein des réseaux sociaux et médias locaux.

Contactée, la compagnie Easyjet n'a cependant pas délivré de précisions concernant le nombre de vols annulés et retardés, ainsi que les destinations plus précisément concernées par cet incident.

Elle confirme seulement à La Tribune "qu'une vingtaine de vols" en lien avec la France ont été perturbés par un problème informatique qui a été résolu "en quelques heures". Toujours selon la compagnie, celle-ci prévoit d'opérer à nouveau près de 1.700 vols quotidiens dès ce vendredi, mais précise "qu'un petit nombre d'entre eux" étaient encore ce matin affectés par les conséquences de cet épisode, tout en ajoutant "qu'aucune annulation n'avait été enregistrée pour la France" dans la matinée.

Concernant les conditions de remboursement des vols concernés, Easyjet affirme que ses clients "ont été informés et ont eu la possibilité de faire une nouvelle réservation ou de se faire rembourser". Toutefois, une passagère contactée par BFM Lyon affirmait ce mardi que son vol de retour Rome-Lyon n'était pas considéré comme échangeable ou remboursable par la compagnie.

Un retour à la normale ?

Et le retour à la normale ne serait que partiel car ce samedi 28 mai, en plein coeur du Pont de l'Ascension, de nouvelles perturbations ont été enregistrées. Selon le journal le Progrès, c'est un vol en provenance d'Edimbourg (Ecosse) qui n'a pas pu rejoindre Lyon, laissant ainsi des lyonnais sur le tarmac à près de 1.500 kilomètres de leur domicile.

La compagnie britannique a depuis confirmé à l'agence de presse Reuters que 200 nouveaux vols pourraient en effet être annulés au cours des dix prochains jours, en raison de problèmes informatiques, dont la nature précise n'a toujours pas été divulguée. Aucune liste des vols concernés n'a filtré à ce stade, mais ces annulations pourraient, selon Reuters, concerner une moyenne de 26 vols par jour, principalement au départ du Royaume-Uni.

Cet épisode intervient alors que la compagnie Easyjet, qui constate, comme l'ensemble des compagnies low-cost une forte reprise du marché du transport aérien post-crise sanitaire, avait déjà enregistré près de 200 annulations en un week-end au mois d'avril en raison de la flambée des cas de Covid au sein de ses équipages.

Pour rappel, Lyon Saint-Exupéry était devenu la troisième base française de la compagnie Easyjet en 2008. A l'occasion de l'anniversaire de ses 10 ans d'implantation en 2018, elle comptait alors 2,9 millions de passagers transportés (depuis et vers Lyon) et un effectif de 300 employés et 7 avions basés sur place.

(publié le 27/05/2022, actualisé le 29/05/2022)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 02/06/2022 à 23:40
Signaler
La société allemande AirHelp ont jugé 132 aéroports du monde entier. Lyon-Saint Exupéry Airport est 119eme. Le directeur de ce semblant d'aéroport doit partir, c'est pas seulement logique, c'est purement évident. Lisbon Portela Airport, un autre aéro...

à écrit le 31/05/2022 à 23:55
Signaler
Cette concession est la vitrine de Vinci airports, je tiens à le préciser... A part avoir fait partir environ 30% des personnels sous couvert du covid (chômage partiel inutile donc mais utilisé...) et beaucoup d'autres choses aux potentiels également...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.