Transport : Ouigo s'invite sur l'une des lignes les plus rentables de la SNCF

Depuis ce samedi 4 juillet, le centre de Lyon est désormais connecté au centre de Paris via Ouigo, l'offre low-cost de la SNCF. Un TGV moins cher qui vient bousculer une ligne des plus rentable pour l'opérateur.

1 mn

(Crédits : Reuters)

Stéphane Rapebach, le directeur général de l'offre TGV low-coast de la SNCF, l'avait annoncé en février dernier, c'est désormais effectif. Ouigo relie trois fois par jour, depuis le 4 juillet dernier, le centre-ville de Lyon (Perrache et Part-Dieu) au centre-ville de Paris.

Réaction face à la concurrence

Jusqu'ici, la SNCF avait préservé l'une de ses lignes les plus rentable, en faisant arriver son train économique à Lyon-Saint-Exupéry, loin du centre-ville, ou en réservant son départ du centre-ville à d'autres destinations, comme Marne-la-Vallée ou Lille-Flandres.

Le directeur général avait alors justifié ses choix en invoquant "occuper le terrain avant l'arrivée probable de la concurrence". En effet, les italiens de Trenitalia ou les espagnols de la Renfe se sont d'ores et déjà positionnés sur cette ligne très empruntée.

Autre objectif selon la SNCF : "conquérir une nouvelle clientèle lyonnaise en leur permettant de choisir le train plutôt que la route", positionnant ainsi son train, sans bar, sans distinction de classe, comme "un choix écologique", complémentaire de la ligne historique.

Du wifi à bord

Contrairement aux autres lignes, ces TGV seront équipés d'une connexion internet. Comme tous les autres services, le wifi sera donc une option payante, version simple (3 euros au lancement) ou version augmentée (5 euros au lancement) avec films, séries et musique.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.