Transavia accélère à Lyon-Saint Exupéry mais est en dessous de ses objectifs

Fidèle à sa stratégie, la compagnie aérienne à bas coûts d'Air France-KLM poursuit son développement à Lyon-Saint Exupéry. Elle enregistre une hausse de passagers (+63 %), en écho à une forte augmentation de son offre de siège. Signe de son implantation locale, Transavia va renforcer son personnel sur place.

2 mn

(Crédits : Transavia)

Comme annoncé il y a un an, Transavia augmente son offre de siège au départ des Aéroports de Lyon. La compagnie aérienne à bas coûts du groupe Air France-KLM va positionner un troisième appareil, un B737-800 d'une capacité de 189 sièges.

"Il y a encore un très gros potentiel à aller chercher pour Transavia à Lyon", a expliqué son directeur commercial Hervé Kozar, lors d'une conférence de presse lundi, cité par l'AFP.

+63 % de passagers en plus

En 2016, la compagnie au logo vert a transporté 165 000 passagers supplémentaires depuis Lyon, pour dépasser les 400 000 (contre 265 000 en 2015). Sa croissance (+63 %) a été l'an dernier la plus forte enregistrée à l'aéroport lyonnais, selon son président Philippe Bernand. Mais ces bons chiffres sont en dessous des objectifs affichés l'an dernier pour l'exercice écoulé. Transavia visait en effet 500 000 passagers en 2016.

Cette année, Transavia va offrir 560 000 sièges depuis Lyon pour la saison d'été (+10 %), qui s'ouvre fin mars, après une augmentation de 60 % l'année précédente.

La compagnie va aussi embaucher une vingtaine d'hôtesses et de stewards pour porter à 50 le nombre de ses personnels commerciaux navigants opérant depuis Lyon. Une décision en phase avec le processus d'expérimentation développé depuis l'été 2016 : Suite à un accord d'entreprise, la compagnie expérimentait  alors une affectation temporaire du personnel "pour accompagner la croissance". Cela concernait à l'époque les stewards et les hôtesses, sur la base du volontariat.

"À la suite de cette expérimentation estivale, nous en tirerons les leçons pour voir comment faire évoluer le projet. L'idée est de poursuivre dans cette voie, afin de baser des équipages d'hôtesses et de stewards de façon plus régulière. On espère aussi pouvoir mettre cela en œuvre avec nos pilotes", expliquait Nathalie Stubler (PDG, Transavia France), dans les colonnes d'Acteurs de l'économie, le 17 mars 2016.

Destination soleil

Par nombre de passagers transportés, Transavia est la quatrième compagnie desservant la capitale d'Auvergne-Rhône-Alpes, après Air France - Hop!, easyJet et Lufthansa. Elle relie 16 destinations, en particulier au Portugal et en Tunisie.

L'augmentation de la capacité de sièges se fera par augmentation des fréquences (sur Agadir, Lisbonne et Monastir) et par pérennisation de la desserte d'Oujda (Maroc), qui n'était assurée jusqu'ici qu'en été. La compagnie vise également la poursuite du développement de son offre business. En 2016, l'objectif était d'atteindre 15 % de passagers voyageant pour des raisons professionnelles. Selon Hervé Kozar, ce résultat a été atteint.

(avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.