Tourisme estival : ces signaux positifs qui montrent qu'Auvergne Rhône-Alpes remonte la pente

A l'issue d'un second été sous pandémie, les voyants sont de retour au vert en Auvergne-Rhône-Alpes. Même s'il n'aura pas encore retrouvé ses niveau d'avant-crise, le secteur du tourisme affiche de bons scores de fréquentation, selon les premiers bilans esquissés par les acteurs du secteur. La clientèle française aura participé largement à cette remontée, qui profite avant tout aux hébergements individuels, et à certaines destinations particulièrement hospitalières.

6 mn

C'est dans la métropole de Lyon, mais aussi en Savoie, Drôme, Ardèche et Haute-Loire que les professionnels du tourisme se montrent les plus satisfaits de leur saison estivale.
C'est dans la métropole de Lyon, mais aussi en Savoie, Drôme, Ardèche et Haute-Loire que les professionnels du tourisme se montrent les plus satisfaits de leur saison estivale. (Crédits : ©SavoieMontBlanc-Ludovic-Fremondiere)

A peine les grandes vacances terminées que déjà, l'heure est au bilan en Auvergne Rhône-Alpes. Comme l'été dernier, ses principaux acteurs ont déjà fait les comptes de leur second d'été sous pandémie, qu'ils espéraient placé sous le signe du rebond. Et leurs attentes ont été plutôt satisfaites, puisque les premiers baromètres font état d'une fréquentation qui progresse, même si elle n'a pas encore retrouvé son niveau d'avant-crise, en 2019.

L'antenne Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a ouvert la marche en publiant les résultats de son 3e baromètre annuel du tourisme régional, qui pointe justement des chiffres clés. La fréquentation est jugée stable, voire en hausse par rapport à l'été 2020, ainsi que par rapport aux précédentes prévisions des professionnels du secteur.

"La fréquentation reste toutefois en retrait par rapport à 2019 (année record) pour 60% des professionnels du tourisme de la région", note l'agence, tout en évoquant que "près de 1 professionnel du tourisme sur 5 a cependant surperformé cet été et enregistré une fréquentation en hausse par rapport à 2019 année de référence".

Malgré une météo maussade, les taux d'occupations des hébergements ont ainsi atteint 63 % en juillet et 68 % en août, alors qu'ils se limitaient respectivement à 49% et 61 % l'an passé, lors de son dernier bilan publié il y a quelques jours.

C'est dans la métropole de Lyon, en Savoie, dans la Drôme, en Ardèche et en Haute-Loire que les professionnels du tourisme se montrent les plus satisfaits de leur saison estivale. Cette tendance pourrait même se poursuivre pour 53% des professionnels du tourisme d'Auvergne-Rhône-Alpes qui s'affichent plutôt confiants pour le mois de septembre en particulier la Savoie, Lyon et la Drôme.

Contrairement à ce qui a pu être craint dans un premier temps, l'application du pass sanitaire aura finalement relativement peu touché le secteur, puisque 62 % des acteurs touristiques n'ont pas relevé d'impact sur leur chiffre d'affaires.

Un été plus court, mais alimenté par un boom du tourisme régional

Pour autant, ce rebond peut être nuancé sur un point : celui de la période concernée. Car même si les acteurs touristiques rêvent d'un tourisme 4 saisons, la saison estivale 2021 aura été, comme en 2020, marquée par un resserrement de la période où se sont concentrées les réservations.

Comme l'indique l'Agence Savoie Mont Blanc, chargée de la promotion touristique dans les Savoies, "la tendance est cet été encore au resserrement de la saison, avec une forte concentration des Juillettistes et Aoûtiens, comme nous l'avions déjà observée la saison passée en raison des épisodes de déconfinement progressifs".

Toutefois, elle note que "malgré l'absence de nombreux clients étrangers, Savoie Mont Blanc devrait retrouver un niveau de fréquentation relativement proche d'un été classique au global, à la différence de la consommation jugée en retrait."

Et comme à l'été 2020, ce sont d'abord les touristes français (voire même locaux) qui auront dopé l'activité.

« Nous réalisons une belle saison estivale en Auvergne-Rhône-Alpes grâce à la clientèle prioritairement nationale, commente Lionel Flasseur, le directeur général d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. La part notable des clientèles intra-régionales nous conforte dans notre choix présent et futur de stimuler le tourisme de proximité. »

Le segment de la clientèle intra-régionale a en effet représenté 38 % de la fréquentation touristique sur le mois de juillet et 35% au mois d'août, soit dix points de plus que durant la période qui précédait la pandémie. Par ailleurs, 37 % des acteurs du tourisme régional ont observé une stabilité, voire même une augmentation de la clientèle française cet été.

Une portion de la clientèle étrangère fait de la résistance

Les clientèles étrangères auront, contre toute attente, progressé elles aussi légèrement, passant de moins de 10 % des nuitées enregistrées en 2020, à respectivement 13 % et 19 % en juillet et août 2021.

Mais pas de grande surprise concernant la composition de ce vivier : ce sont les touristes belges, allemands, néerlandais et suisses qui ont été les premières à visiter la région, tandis que les clientèles britanniques et américaines s'affichent en forte baisse, malgré une fréquentation traditionnellement soutenue de leur part.

À Lyon et en Savoie, la clientèle étrangère aura même nettement participé au soutien de l'activité, puisque les touristes internationaux ont représenté près de 40 % de la fréquentation au mois d'août, soit le double de la moyenne régionale.

Enfin, comme à l'été 2020, la clientèle touristique a avant tout cherché à se retrouver en tribus, que ce soit en famille ou entre amis. C'est donc en premier lieu l'hébergement individuel qui aura profité de cette tendance, puisque les résidences de tourisme, meublés et chambres d'hôtes enregistrent ainsi les meilleurs taux d'occupation, respectivement 74% et 75%, selon Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

Les hébergements collectifs et les hôtels demeurent quant à eux en retrait face à leurs chiffres d'avant-pandémie, mais entament un redressement, puisque leurs taux d'occupation moyens respectifs ont grimpé durant cette saison à 64% et 67%.

Chez Airbnb aussi, on compte les points

Positionnée depuis quelques mois sur un retour en force des campagnes, la plateforme d'hébergement chez les particuliers Airbnb, a d'ailleurs profité de cet été pour dresser son premier bilan.

Résultat ? "Cet été encore, les séjours en France et de proximité ont été largement plébiscités en comparaison à la même période en 2019, avant la pandémie", observe Airbnb.

Selon le classement établi par la plateforme, on compte une commune d'Auvergne Rhône-Alpes parmi les 10 destinations "les plus en vogue" (c'est-à-dire dont les réservations ont le plus progressé entre le 1er juin et le 22 août 2021 par rapport à la même période en 2019) en France : soit la commune de Saint-Gingolph, basée en Haute-Savoie, à la 4e place derrière La Salvetat-Peyralès (Occitanie) Sainte-Agnès (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et Pouzac (Occitanie).

Parmi les destinations jugées "les plus hospitalières à la montagne" (parmi les destinations ayant reçu le plus fort pourcentage de notes 5 étoiles entre le 1er juin et le 22 août 2021), Airbnb a fait son propre classement où l'Auvergne est particulièrement bien représentée avec la commune de Volvic (Puy-de-Dôme) en première place, suivie de Sapois (Grand Est) et à nouveau de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme). La ville d'Anthy-sur-Léman (Haute-Savoie) arrive ensuite en 4e position.

Enfin pour l'arrière saison, Airbnb note que parmi les destinations qui demeurent les plus recherchées (au regard du nombre de recherches effectuées pour des séjours entre le 1er septembre et le 30 octobre 2021 par rapport à la même période en 2019), se positionne contre toute attente Roanne en 7e position, derrière des villes comme Juvignac (Occitanie), Mougins (PACA) ou encore Dunkerque (Hauts-de-France).

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.