Saison estivale : les Deux Savoies semblent avoir retrouvé leur bonne étoile

Série d'été [La revanche des territoires en AURA #4] En cette seconde saison estivale marquée une nouvelle fois par le Covid-19, la Savoie et la Haute-Savoie tirent leur épingle du jeu puisqu'elles connaissent toutes deux un retour à une fréquentation normale dans les chiffres. Mais celui-ci s’opère ni avec les mêmes touristes, ni sur les mêmes lieux qu’avant le Covid-19.

3 mn

Les Deux Savoies semblent avoir retrouvé leur bonne étoile : cet été s'affiche aussi bon que l'été 2019, comme le démontrent les dernières chiffres des réservations dévoilés par ASMB. Mais ce ne sera pas le même que les étés d'avant la pandémie.
Les Deux Savoies semblent avoir retrouvé leur bonne étoile : cet été s'affiche "aussi bon" que l'été 2019, comme le démontrent les dernières chiffres des réservations dévoilés par ASMB. Mais ce ne sera pas le même que les étés "d'avant la pandémie." (Crédits : Savoie Mont Blanc / Lansard)

Dans les Alpes du Nord, les professionnels du tourisme vivent au rythme des montagnes russes depuis mars 2020. À l'époque, les mesures sanitaires signaient la fin prématurée de la saison d'hiver... avant de connaître un bon rattrapage en été, puis de connaître un coup d'arrêt historique l'hiver dernier avec la fermeture des remontées mécaniques.

Retour à la normale

L'été 2021 pourrait représenter un nouveau sommet pour le tourisme des Deux Savoies. « Nous revenons à un été normal, en hausse de +17% comparativement à l'été 2020 », atteste Michaël Ruysschaert, le directeur de l'Agence Savoie Mont Blanc (ASMB), chargée de la promotion touristique de la Savoie et de la Haute-Savoie.

Cet été sera d'ailleurs aussi bon que l'été 2019, comme le démontrent les chiffres des réservations dévoilés par ASMB. Mais ce ne sera pas le même que les étés "d'avant la pandémie."

Comme l'hébergement en gîte, où les tribus se retrouvent en toute autonomie, l'hébergement de plein air prend du poids, poussé par la recherche de proximité avec la nature et, bien sûr, le souhait de vivre aisément à l'air libre après plusieurs épisodes de confinement.

En revanche, l'hébergement hôtelier fait face au défi des nouvelles attentes des clients. « Tout dépend de la prise en charge du client : on sent le besoin du cocooning », résume Michaël Ruiysschaert.

Les touristes français prennent le relais...

Il faut dire que les étrangers ne sont, sans surprise, pas de retour en aussi grand nombre qu'avant 2020. Heureusement pour l'industrie touristique des Savoies, les touristes français ont compensé ce manque. « Le tourisme français a pris le relais », note Michaël Ruysschaert.

Avec ce changement de clientèle, ce sont aussi les pratiques touristiques qui changent. Les touristes nationaux de cet été résident à moins de trois heures en voiture des Alpes du nord, alors que les Belges et les Néerlandais se font rares.

Parmi ces Français qui retrouvent la montagne, figurent de nombreux cadres qui passaient leurs étés précédents à l'étranger, au Maroc ou en Croatie. Ces touristes, sensibles à l'offre culturelle et gastronomique, disposent d'un pouvoir d'achat important, qui se retrouve dans le panier moyen, plutôt élevé et en croissance, constate Michaël Ruysschaert.

... mais de nouveaux besoins émergent

Devant cette fréquentation renouvelée, gourmande d'un tourisme de sens, le monde du tourisme cherche à faire connaître davantage la variété de son offre. « 20% du territoire est réellement visité par les touristes, le reste passe sous le radar, observe-t-il. C'est un enjeu pour nous d'amener le client à percevoir tous les lieux qu'il peut découvrir en dehors des endroits totémiques comme un lac ou un village dont on a parlé à la télé. »

Tout l'enjeu des professionnels cet été sera donc de parvenir à fidéliser cette nouvelle clientèle, déjà venue à l'été 2020 et de retour cette année, mais dont personne ne sait encore à quel point elle est prête à modifier ses habitudes estivales sur le long terme, pour s'habituer à passer l'été en montagne.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.