Législatives 2022 : une montée en puissance de la NUPES dans la région

Dans la région, le premier tour des élections législatives qui s'est tenu ce dimanche 12 juin aura vu une avancée notable de l'union de la gauche et des écologistes, rassemblés sous l'acronyme NUPES. Elle arrive en tête dans 25 circonscriptions sur 64, talonnée par la majorité présidentielle qui se positionne en premier dans 21 circonscriptions. Aussi, ces élections en région Auvergne Rhône-Alpes ont vu trois ministres en poste arriver en tête dans leurs circonscriptions : Olivier Véran, Damien Abad - accusé de viol par deux femmes - et Olivier Dussopt.

5 mn

(Crédits : Reuters)

Sur les 64 circonscriptions que compte la région, les candidats NUPES (Nouvelle union populaire écologique et sociale) arrive en tête dans 25 d'entre elles, la majorité présidentielle (Ensemble ! et Divers Droite) se positionne en premier dans 21 d'entre elles. Les Républicains (LR) ont recueilli le plus de voix dans 13 circonscriptions et le Rassemblement national dans 4. Le numéro manquant est à attribuer à Hervé Saulignac (1ere circonscription de l'Ardèche), socialiste passé sous la Nupes, mais finalement comptabilisé comme Divers Gauche.

Pour rappel suite au deuxième tour,en 2017, la région avait envoyé 35 députés la ReM, 6 députés Modem, 16 députés LR, 5 députés du parti Communiste, 2 députés PC  et  aucun issu du RN (ex-FN), de l'UDI ou de la France insoumise au Palais Bourbon.

En 2017, au lendemain du premier tour des élections législatives, la région Auvergne Rhône-Alpes avait enregistré un fort taux d'abstention de 50,4 % et une déferlante La République en Marche avec 29,95 % des suffrages. Les Républicains étaient quant à eux deuxièmes, avec 18,89 % des voix, suivis par Le Front national (12,15 %) et la France Insoumise (10,81 %).

Les trois ministres de la région arrivent en tête

En Isère, la majorité présidentielle ne se place en tête que dans deux circonscriptions sur dix, dont la première, où Ensemble est porté par Olivier Véran. L'ancien ministre de la Santé et actuel ministre des Relations avec le Parlement récolte ainsi 40,5% des voix face à la NUPES portée par Salomé Robin (36,86%).

Dans la cinquième circonscription de l'Ain, Damien Abad (DVD) se place avant son opposante NUPES, Florence Pisani, avec 33,38% des voix, contre 23,54%. Damien Abad, candidat à sa réélection a récemment été nommé ministre des solidarités. Il est aussi accusé de viol par deux femmes.

Dans la deuxième circonscription d'Ardèche, c'est le fraîchement nommé ministre du Travail, Olivier Dussopt (Ensemble) qui arrive en tête avec 30,04 % des votes face à Christophe Goulouzelle (NUPES) qui récolte 23,58 % des votes.

Les résultats par départements

Dans les 14 circonscriptions que compte le Rhône, la majorité présidentielle, Ensemble, est arrivée en tête dans 7 d'entre elles. La NUPES se démarque dans six circonscriptions et LR dans un uniquement. Ensemble et la NUPES se retrouvent en duel dans onze circonscriptions.

La sixième circonscription, où la candidature du genre de Jean-Luc Mélenchon, Gabriel Amard, avait été dénoncée comme un parachutage a finalement vu le candidat gagner avec 41,30% des voix, contre Emmanuel Haziza (Ensemble) à 26,90%. Même scénario pour la quatorzième circonscription. Idir Boumertit (NUPES) y avait remplacé Taha Bouhafs en tant que candidat. Ce dernier avait retiré sa candidature suite à une accusation de violence sexuelle. Idir Boumertit arrive donc en tête avec 35,76% des voix, face à Yves Blein (Ensemble) qui récolte 25,74% des voix.

En Isère, le candidat NUPES arrive en tête dans 5 des 10 circonscriptions du département. Le RN se démarque au premier tour dans deux d'entre elles et LR dans une seule. La majorité présidentielle ne se place en tête que dans deux circonscriptions.

Yannick Neuder (LR), vice-président de la Région délégué à l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation, le numérique et aux fonds européens, arrive en tête dans la septième circonscription avec 24,84% des voix contre la candidate RN, Alexandra Moulin-Compte (23,64%).

En Haute-Savoie, c'est plutôt la majorité présidentielle qui l'emporte avec 4 circonscriptions sur 6 ou Ensemble se place en tête. La NUPES arrive seulement en tête dans la troisième circonscription (27%), face à LR (23%). Le parti de droite est quant à lui en tête uniquement dans la quatrième circonscription. Bien qu'en tête dans seulement une circonscription, la NUPES est en ballottage dans cinq d'entre elles.

En Savoie, la carte politique est plus variée. Le candidat LR se retrouve en tête dans 2 des 4 circonscriptions du département, à chaque fois face à la NUPES. Ensemble n'a séduit qu'une circonscription et idem pour la NUPES.

Le département de l'Ain compte cinq circonscriptions. La NUPES ne remporte aucune circonscription, mais se retrouve en face à face dans toutes. Ensemble se place en tête dans deux d'entre elles, RN est en tête dans une et LR également dans une. La dernière est donc celle où le candidat Abad (DVD) est en tête.

Dans la Loire, Ensemble se place en tête dans 3 circonscriptions sur 6. LR de démarque dans 2 d'entre elles et la NUPES dans une.

Dans la quatrième circonscription, Dino Cinieri (LR), conseiller spécial de Laurent Wauquiez à la Région arrive avant le candidat NUPES Bernard Paemelaere avec 25,8% contre 23,5% des voix.

Dans la sixième circonscription, Jean-Pierre Taite (25,3%), vice-président de la Région à l'agriculture s'est quant à lui fait battre par la majorité présidentielle et son candidat Julien Borowczyk (26,4%).

Dans le Puy-de-Dôme, c'est un carton plein pour la NUPES se positionne en premier dans les 5 circonscriptions du département, toujours face à la majorité présidentielle, à l'exception de la cinquième circonscription qui voit se jouer un face à face pas vraiment serré, où la NUPES compte 49,13% des voix face au RN (19,06%).

Pour la Haute-Loire et ses deux circonscriptions, c'est LR qui semble l'emporter face à la NUPES. La première voit se jouer un face-à-face à 45,6% pour LR et 18,9% pour la NUPES, la deuxième a un duel quasi-identique avec 45,6% et 19,7%.

En Ardèche, a première circonscription voit se jouer un Divers Gauche (38,3%) contre RN (23,3%), la deuxième, à l'image du reste de la France voit un Ensemble (30%) versus NUPES (23,5%) et la troisième accueille un duel NUPES (26,6%) contre LR (24,9%).

Dans la Drôme, la NUPES se place en tête dans trois sur les quatre circonscriptions. Dans la première et la troisième se joue un matche NUPES contre Ensemble, alors que dans la quatrième, l'union de gauche jour contre le RN. Le parti de Marine Le Pen arrive tête dans la deuxième circonscription face à la NUPES.

Dans le Cantal, c'est entre LR et Ensemble que ça se joue. Dans la première circonscription, le candidat LR récolte 40,5% des voix contre 22,2% pour Ensemble. Dans la deuxième circonscription, LR fait 37,7% contre Ensemble 17,4%.

Dans l'Allier, la NUPES arrive en tête de 2 circonscriptions sur 3. Dans la première, face à la majorité présidentielle et dans la deuxième, au coude-à-coude face au RN (21,8% contre 19,14%). La troisième circonscription voit se jouer une bataille entre LR et Ensemble.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 14/06/2022 à 12:40
Signaler
Pour le second tour ce sera déjà dur avec les duels « Ensemble-NUPES » mais je crois que le pire ce sera quand il y aura un duel entre un candidat RN et un candidat NUPES de la France Insoumise car là il y aurait vraiment de quoi changer de circonscr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.