Pourquoi le nombre de créations d'entreprises continue d'augmenter en AuRA ?

 |  | 966 mots
Lecture 6 min.
Au troisième trimestre 2020, près de 28.000 entreprises ont été créées au sein de la région Auvergne Rhône-Alpes, ce qui représente un bond de +40% par rapport au trimestre précédant, fortement marqué par le premier confinement, mais aussi de +15,9 % entre 2019 et 2020.
Au troisième trimestre 2020, près de 28.000 entreprises ont été créées au sein de la région Auvergne Rhône-Alpes, ce qui représente un bond de +40% par rapport au trimestre précédant, fortement marqué par le premier confinement, mais aussi de +15,9 % entre 2019 et 2020. (Crédits : Stefan Stefancik / Unsplash)
On savait déjà que la région Auvergne Rhône-Alpes bénéficiait d'un écosystème diversifié, et d'un vivier d'entrepreneurs actifs : mais on peut désormais dire que ce tissu s'avère aussi très résilient. Selon les données de l'INSEE, la région a enregistré un bond de +15,9% du nombre de créations d'entreprises au 3e trimestre dernier, en pleine crise sanitaire. Décryptage.

Alors que la France se trouvait entre les deux vagues de Covid-19, le nombre de créations d'entreprises n'a pas faibli en région Auvergne Rhône-Alpes. C'est même plutôt l'inverse, puisque notre région a enregistré la création de 28.918 entreprises durant cette période, dont une majorité dans le domaine des services (15.573), suivies du commerce et des services de restauration/hébergements (8.759). Avec ensuite, le domaine de la construction (3.094 créations) et l'industrie (1.492).

Ces chiffres, issus du tableau de bord de la conjoncture en Auvergne Rhône-Alpes de l'INSEE, représentent même une hausse de +40,7 % par rapport au deuxième trimestre 2020, fortement marqué par le premier confinement. Mais lorsqu'on compare le troisième trimestre 2020 par rapport à la même période de l'année précédente, on obtient tout de même une augmentation de +15,9 %.

"L'année 2020 s'est traduite par des phénomènes marquants au niveau de la création d'entreprises", admet Yann Leurs, responsable des études à l'INSEE Auvergne-Rhône-Alpes.

Car après une tendance favorable en début d'année, les mois de mars à mai ont bien entendu subi un coup d'arrêt en raison de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :