Interpol : Jürgen Stock veut garder le siège à Lyon

Le siège d'Interpol restera à Lyon. Le nouveau Secrétaire général de l'organisation Jürgen Stock l'a confirmé ce vendredi.

2 mn

Jürgen Stock, nouveau Secretaire général d'Interpol
Jürgen Stock, nouveau Secretaire général d'Interpol (Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)

Le siège d'Interpol ne devrait pas quitter Lyon. Le nouveau Secrétaire général de l'organisation, Jürgen Stock, l'a confirmé ce vendredi, à l'issue de la célébration des 25 ans de l'installation d'Interpol à Lyon, à laquelle participait le maire de la ville Gérard Collomb.

"La question ne se pose pas. Nous développons nos activités internationales comme à Singapour, mais Lyon restera le siège du secrétariat général d'Interpol" a précisé Jürgen Stock.

Jürgen Stock a pris ses fonctions le 8 novembre à la tête d'Interpol. Ce policier allemand, vice-président de la police criminelle allemande (BKA) depuis 2004 a succédé à l'Américain Ronald K. Noble, en poste à Lyon depuis 2000.

Cybercriminalité et partenaires privés

Le développement des bases de données et des services, mais surtout le terrorisme et la cybercriminalité seront les priorités principales de son mandat. "La cybercriminalité est une menace importante" souligne Jurgen Stock. Par ailleurs dans le cadre du développement d'Interpol, il entend renforcer les liens avec des organisations comme l'ONU, mais aussi rechercher des partenaires privés.

Sur ce point, Gérard Collomb, souligne l'importance de l'écosystème économique lyonnais en matière de sécurité  :

"Notre idée c'est désormais  construire des outils pour générer des synergies nouvelles entre des acteurs de la sécurité, du numérique, de la robotique ou des biotechnologies. L'expertise lyonnaise en biotechs serait par exemple très utile par rapport au risque de bio terrorisme."

"Nous avons conscience qu'il y a un environnement favorable à Lyon. Avant d'aller chercher des partenaires à l'autre bout du monde nous regarderons ici " a conclu Jürgen Stock. Interpol regroupe aujourd'hui les polices de 190 états membres et emploie 643 collaborateurs.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.