« Les entreprises sont aujourd’hui câblées pour faire face à cette 5e vague » (Daniel Karyotis, BPAURA)

L'INVITE ECO. Cette semaine, c’est Daniel Karyotis, directeur général de BPAURA, qui revient sur la première année de la Banque de la Transition énergétique. Lancée à l’aube de la crise sanitaire, cette nouvelle marque se prépare à clôturer l’année 2021 en dépassant sa cible, pour aller vers 180 millions d’euros de crédits au titre de l’épargne verte. Confiant sur sa capacité à accroître ce chiffre, mais aussi plus largement sur la résilience des entreprises régionales, confrontées à une 5e vague cet hiver.

4 mn

(Crédits : DR)

A l'aube de la crise sanitaire, la Banque Populaire Auvergne Rhône-Alpes (BPAURA) s'était lancée un tout autre défi : proposer à ses épargnants de flécher leur épargne verte à destination des projets en lien avec la transition énergétique.

Et à l'issue d'une première année de lancement, ce dispositif de collecte de l'épargne verte a déjà franchi un cap, puisqu'il a permis de récolter plus de 100 millions d'euros de la part des épargnants à l'échelle de 15 départements, en vue de financer 74 projets. Et la course n'est pas complètement finie, car ce sont désormais près de 180 millions d'euros qui pourraient ainsi être octroyés sous forme de crédits provenant de l'épargne verte d'ici la fin de l'année par BPAURA.

Un engagement qui, malgré le contexte sanitaire et économique, se positionne comme un pari « gagnant » pour son directeur général, Daniel Karyotis. Avec un taux de transformation en crédits qui pourrait non seulement dépasser un seuil de 75%, mais même atteindre voire dépasser les 100% en 2022 en raison d'une forte demande en matière de projets en lien avec la transition énergétique à financer.

« Et si demain nous dépassons à 150 ou 200% ça ne posera aucun problème à la banque. Mais si à un moment la collecte n'était pas suffisante, nous continuerons à financer tous les projets verts qui nous serons apportés », affirme Daniel Karyotis.

A l'antenne, le directeur général de BPAURA est ainsi revenu sur les dessous de ce dispositif de financement innovant, dont BPCE fait encore partie d'une poignée d'acteurs seulement à avoir franchi le pas :

  • Le principe de la BTE est tout d'abord d'agir sur deux leviers en simultané au titre de collecte verte : c'est-à-dire à la fois les épargnants qui placent leur argent, et les entreprises qui vont de vers de l'investissement vert ? Les deux ne vont pas l'un sans l'autre ?
  • Comment fonctionne concrètement la BTE côté structure, est-ce devenue une division à part entière de la BPCE, avec des ressources propres ? Une montée en compétences nécessaire également pour proposer de l'épargne verte, voire des contraintes additionnelles ?
  • Actuellement, la majorité de l'épargne récoltée l'a été auprès des particuliers. Il existe encore un pas à faire du côté de l'épargne des entreprises ?
  • Côté bilan, l'épargne collectée peut encore sembler relativement faible au regard de l'enveloppe totale de crédits délivrés chaque année par BPAURA, de l'ordre de 5,3 milliards en 2019 (et plus proche de 7 milliards en 2021) : quelle est la marge de manœuvre qui demeure ? Est-ce un domaine appelé à croître fortement au cours des prochaines années, quitte à supplanter d'autres formes d'épargne ?
  • un mot également sur la reprise économique : les voyants de croissance du PIB en France sont au vert, avec des prévisions de l'OCDE à 6,8 % de croissance en 2021 et 4,2 % en 2022. Et pourtant, une 5e vague se profile : êtes-vous confiant sur la capacité des entreprises locales à traverser ce nouvel épisode ?

Une émission à retrouver en replay ici.

Un décideur chaque semaine

Pour rappel, le groupe La Tribune et BFM Lyon s'unissent depuis cette rentrée pour vous proposer, à travers l'émission Lyon Business (tous les mardis à 17h45), l'interview d'un décideur de l'économie lyonnaise au coeur de l'actualité.

Une occasion de décrypter ensemble les enjeux des dossiers et tendances de l'économie locale, animée par Elodie Poyade pour BFM Lyon et Marie Lyan pour le bureau Auvergne Rhône-Alpes du journal La Tribune.

Une émission à retrouver en direct et en replay sur la chaîne BFM Lyon, disponible sur le canal 30 de la TNT et sur les chaines 479 (box SFR), 360 (Orange), 315 (Bouygues) et 915 (Free), ainsi que sur le bureau Auvergne Rhône-Alpes de La Tribune.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.