Comment les commerçants lyonnais préparent la réouverture

 |  | 763 mots
Lecture 4 min.
Après avoir fait de place pour que les passants voient un maximum de choses de l’extérieur, Coralie réarrange la vitrine de sa boutique, Capucines Bazar, en prévision de samedi.
Après avoir fait de place pour "que les passants voient un maximum de choses de l’extérieur", Coralie réarrange la vitrine de sa boutique, Capucines Bazar, en prévision de samedi. (Crédits : ZFA)
REPORTAGE. Comme s'y est engagé le président français dans son allocution de mardi, les commerces seront autorisés à rouvrir ce samedi. Entre la gestion de la distanciation sociale et la préparation pour la période cruciale des courses de Noël, chacun s’organise en cette journée qui aurait dû être celle du Black Friday.

Derrière les portes fermées des boutiques, l'ambiance est affairée, les commerçants lyonnais se préparent à rouvrir dès ce samedi. Dans le petit salon de coiffure Le Riad, à la Croix-Rousse, les rideaux sont tirés, mais le téléphone sonne toutes les 20 minutes. "Mardi, déjà, je suis blindé", annonce Eric Tremeau, le gérant. Son salon de quartier a une clientèle fidèle, qui s'est empressée de reprendre rendez-vous dès l'annonce de la réouverture des commerces par Emmanuel Macron, ce mardi.

Gérer l'espace et les rendez-vous

Mais qui dit ouverture anticipée, dit protocole sanitaire maintenu et renforcé pour les commerçants. En temps normal, Le Riad peut accueillir cinq clients en même temps, avec le protocole sanitaire, il ne peut y en avoir que deux. "Il va falloir gérer les rendez-vous de façon très précise", poursuit Eric Tremeau. Le nouveau protocole impose...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :