Covid-19 : Annulations en cascade de salons et foires en Auvergne

Alors que la France envisage la rentrée avec prudence, en raison des indicateurs du Covid-19 qui repartent à la hausse dans plusieurs régions, les organisateurs du Sommet de l'Elevage 2020 viennent d'annoncer l'annulation de leur 29ème édition, initialement prévue à Clermont du 7 au 9 octobre. Une décision qui suit celle de la foire-exposition de Clermont-Cournon, qui a elle aussi annulé sa 43ème édition, qui devait se tenir du 12 au 20 septembre prochains.

5 mn

En l'espace de quelques jours, ce sont deux événements phares du territoire auvergnat, le Sommet de l'Elevage et la foire-exposition de Clermont-Cournon, qui ont été annulés en raison des mesures sanitaires liées au Covid-19.
En l'espace de quelques jours, ce sont deux événements phares du territoire auvergnat, le Sommet de l'Elevage et la foire-exposition de Clermont-Cournon, qui ont été annulés en raison des mesures sanitaires liées au Covid-19. (Crédits : DR)

La Préfecture du Puy-de-Dôme (63) vient d'informer les organisateurs du Sommet de l'Élevage de Clermont qu'au vu de l'évolution défavorable des conditions sanitaires, elle ne pourrait répondre positivement à la demande de dérogation du seuil des 5.000 personnes, admises simultanément sur un même évènement. Une règle qui avait été fixée à l'occasion de l'annonce du premier ministre Jean Castex, le 11 août dernier, dans un contexte de reprise de l'épidémie de Covid-19 observé au sein de plusieurs régions.

"Les organisateurs sont donc contraints d'annuler la 29e édition du Sommet de l'élevage prévue initialement les 7, 8 et 9 octobre 2020", a annoncé ce vendredi Fabrice Berthon, le commissaire général de l'événement.

En effet, ce Sommet, qui se tient chaque année à la Grande Halle d'Auvergne, ne sera pas en mesure d'accueillir, comme prévu, les 30.000 visiteurs par jour nécessaires à la réussite de l'événement, ainsi que les 1.500 exposants venus du monde entier. Hasard malheureux du calendrier, la Chine, qui devait être l'invité d'honneur de cette édition, avait déjà annoncé qu'elle ne se déplacerait pas cette année, compte-tenu du contexte sanitaire.

Une relance retardée

Une décision qui aura nécessairement un impact sur l'économie du territoire puisque Fabrice Berthon a rappelé que l'accueil de ce salon génère chaque année "près de 100.000 transactions commerciales entre 1500 sociétés et un peu moins de 100.000 visiteurs. C'est également entre 12 et 25 millions d'euros de retombées pour l'hôtellerie et la restauration au niveau régional, et plus de 60 millions d'euros, si l'on rajoute les autres prestataires et les transports".

"C'est avec beaucoup de regrets que nous nous sommes résignés à prendre cette décision importante. Nous tenons particulièrement à remercier l'ensemble des exposants qui, comme nous, ont cru jusqu'à ce jour que le Sommet de l'Élevage aurait pu être un événement, retenu par les pouvoirs publics, pour participer à la relance économique de notre pays", avait également commenté, avec amertume, Jacques Chazalet, président du Sommet de l'Elevage.

La foire-exposition de Clermont elle aussi annulée

Il faut dire que les mauvaises nouvelles affluent en cette rentrée pour les organisateurs de salons professionnels, qui avaient tout misé sur le mois de septembre, en vue de faire repartir leurs événements.

Il y a quelques jours, c'est également la foire-exposition de Clermont-Cournon qui a décidé d'annuler son édition 2020, qui devait se dérouler du 12 au 20 septembre, elle aussi à la Grande Halle d'Auvergne.

"À ce jour, et dans ces conditions, la réussite de l'événement ne peut être garantie et nous ne souhaitons pas participer à l'aggravation de la situation des entreprises, pour lesquelles la participation à notre manifestation impliquerait de nombreux frais et investissements", justifiait Sonia Cachinero, chargée de communication de la Foire.

Et d'ajouter : "Nous sommes conscients que cette décision est un coup dur pour nos exposants, nos partenaires, nos prestataires et le gestionnaire de site, et nous tenons à les remercier sincèrement pour la confiance et le soutien qu'ils nous ont témoignés en restant à nos côtés."

La foire-exposition de Clermont-Cournon avait généré, en 2019, plus de 11 millions d'euros de retombées économiques, ainsi que 2 millions d'euros de retombées fiscales, à travers la TVA générée. Sans compter que l'an dernier, cet événement aurait permis de "maintenir ou de créer 140 emplois", d'après le rapport du Calculateur Cleo de Performance Evénementielle, développé par l'Unimev et le Comité Régional du Tourisme Paris Région.

Plus de 400 exposants s'étaient d'ores et déjà engagés pour rendez-vous, qui devait occuper deux halls ainsi qu'une esplanade extérieure.

Le secteur de l'événementiel inquiet

Alors que l'inquiétude grimpe du côté des acteurs de la filière, l'Union Française des Métiers de l'Evènement (l'Unimev), s'était elle-même élevée, dès la mi-août, contre le cadre législatif en vigueur, qu'elle estimait trop restrictif.

Car le cas de l'Auvergne est loin d'être isolé : dans les Alpes-Maritimes (06), l'organisateur du Cannes Yachting Festival, qui devait se tenir du 8 au 13 septembre prochains dans la baie de Cannes, a lui aussi subi le même sort. Son organisateur, Reed Expositions, n'ayant pas obtenu l'aval du préfet des Alpes-Maritimes pour accueillir l'ensemble de ses exposants et visiteurs.

De son côté, l'organisateur lyonnais GL Events compte toujours officiellement sur la reprise de ses salons de septembre et d'octobre, à commencer par le Sido (3-4 septembre au Palais des congrès), le Sirha Green (6-8 septembre à La Sucrière), et Natexpo (21-22 septembre à Eurexpo Lyon). En misant notamment sur l'instauration d'un compteurs au sein de chaque hall, en vue de respecter la limitation des 5.000 visiteurs prévus par le gouvernement. 

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.