Lyon : la tour Silex 2 commercialisée à 50%

 |  | 462 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Asylum Ma Architectes)
Alors que la première pierre de cette nouvelle grande tour du quartier de la Part-Dieu a été officiellement posée ce matin, 15 000 m² de cet édifice ont déjà trouvé preneur.

Après Solvay qui a réservé près de 9 000 m² dans les étages supérieurs de la tour Silex 2, c'est au tour de Wellio, la marque de coworking du groupe Covivio, propriétaire de Silex 1 et 2, de marquer son intérêt pour cette nouvelle tour du quartier de la Part-Dieu.

"Silex 2 est désormais louée à 50 %", a ainsi annoncé Christophe Kullmann, directeur général de Covivio, lors de la pose de la première pierre de ce chantier partit pour mobiliser environ 160 millions d'euros d'investissement.

Ce nouveau bâtiment, visant à réhabiliter l'ancienne tour EDF, devrait être livré en 2021. Il développera 30 900 m² en deux immeubles dont un de plus de 130 mètres.

"Ce sera la troisième tour la plus haute de Lyon", fait remarquer Gérard Collomb, maire de Lyon.

Prouesses techniques

Paradoxalement, c'est autant dans la hauteur de ce bâtiment que dans sa profondeur que résident les innovations dont il a fallu faire preuve pour transformer cet immeuble peu fonctionnel des années 70.

"Nous avons dû composer avec deux handicaps. Un, caractéristique de ces immeubles conçus pour s'intégrer dans le réseau de dalles du quartier qui n'avait aucun rapport avec la ville. L'autre, son organisation autour d'un noyau en béton bloquant toute souplesse d'utilisation", explique Antoine Durand, de MA Architectes, l'un des deux architectes du projet de réhabilitation.

Le premier handicap sera résolu en amenant du commerce et des activités en pied d'immeuble dans le fameux socle désormais "actif", selon l'expression de l'architecte. Le second a demandé plus d'ingéniosité. "Il y avait 6 ascenseurs dans la tour EDF, en en supprimant deux, nous avons pu récupérer 400 m² de plateau et parvenir ainsi à 1000 m² par étage", décrit l'architecte. Un exosquelette métallique qui embrasse la partie nord de la tour, permet de "contre venter" l'ensemble et de faire culminer la tour à plus de 130 mètres de haut.

"Du jamais depuis la tour Eiffel", assure l'architecte.

Enfin, plus de 1 500 m² de terrasses parsemées à différents étages sont aussi au programme, ainsi qu'un bâtiment de 8 étages, implanté entre la tour et Silex 1.

Vers un Silex 3 ?

A peine débuté, ce nouveau projet donne déjà d'autres idées aux équipes de Covivio.

"Nous sommes propriétaires d'autres bâtiments dans ce quartier, notamment le parking situé à côté de Silex 2, peut être pourrons nous imaginer un Silex 3 sur ce site", a esquissé Christophe Kullmann.

Le directeur général de Covivio se dit également intéressé par le quartier de Gerland.

"Nous sommes actuellement à la tête d'un patrimoine de 23 milliards d'euros dans plusieurs grandes villes européennes, dont Lyon. C'est un territoire sur lequel nous souhaitons encore nous développer", a-t-il assuré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :