Clermont Vichy Auvergne veut être la métropole de l'ouest régional

 |  | 586 mots
Lecture 3 min.
Claude Malhuret (sénateur-maire de Vichy), Jean-Dominique Senard (Michelin), Laurent Wauquiez (Auvergne Rhône-Alpes), Olivier Bianchi (Clermont Communauté), Jean-Yves Foucault (Limagrain)
Claude Malhuret (sénateur-maire de Vichy), Jean-Dominique Senard (Michelin), Laurent Wauquiez (Auvergne Rhône-Alpes), Olivier Bianchi (Clermont Communauté), Jean-Yves Foucault (Limagrain) (Crédits : DR)
Lors des 3e Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne, les acteurs économiques et politiques du territoire auvergnat ont réaffirmé leur soutien à ce projet qui doit réunir 550 000 habitants et 250 000 emplois. Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes a rappelé son soutien à l'initiative.

En participant aux 3e Assises métropolitaines Clermont Vichy Auvergne samedi 11 juin, à Vichy, Laurent Wauquiez a rappelé l'une des priorités de sa majorité régionale : soutenir l'économie et la création d'emploi. Dans ce dessein, il a ainsi assuré aux acteurs concernés du soutien concret de la Région au projet de pôle métropolitain Clermont Vichy Auvergne,actuellement à l'œuvre.

"Nous devons additionner nos forces et je vous encourage à avancer à bonne cadence. 2022 c'est déjà loin, j'aime aller vite, 2019 c'est possible."

250 000 emplois

Ce nouveau pôle regroupera  quatre aires urbaines d'Auvergne (Clermont/Riom, Issoire, Thiers et Vichy), 15 intercommunalités pour 559 276 habitants, 250 000 emplois, 40 000 étudiants.

"Le pôle métropolitain va nous permettre de structurer et de porter des projets ambitieux face à Lyon, Grenoble ou Genève", estime de son côté Claude Malhuret, président du pôle métropolitain Clermont Vichy Auvergne et sénateur-maire de Vichy.

Pour Frédéric Bonnichon, président de Volvic Sources et Volcans et maire de Châtel Guyon :

"Le pôle métropolitain est l'échelon clé pour l'avenir. A l'heure de la fusion des régions, le rôle du pôle Clermont Vichy Auvergne est essentiel pour peser dans ce nouvel ensemble Auvergne Rhône-Alpes"

Soutien du monde économique

Pour créer à l'ouest de la grande région, la métropole d'équilibre face à celles lyonnaise, grenobloise et stéphanoise, les acteurs du territoire se sont fixé des objectifs et des actions à mener. Cet automne, les premières "Rencontres de la rivière Allier" lanceront par exemple un projet d'aménagement du cours d'eau qui traverse le pôle métropolitain de part en part. "Nous allons coordonner les projets de développement d'une voie verte, de Brioude à Vichy", précisait Claude Malhuret.

"Structurer un quartier numérique, renforcer le partenariat entre biosites, accompagner les TPE et les PME, participer à la création d'un pôle Chimie verte d'Auvergne" sont autant d'éléments centraux de la feuille de route que se sont fixés les élus et les acteurs économiques.

Lire aussi : Olivier Bianchi : "Clermont-Ferrand doit polariser l'Ouest régional"

Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin et Jean-Yves Foucault, président de la Coopérative et du Groupe Limagrain ont assuré pour leur part, leur intérêt et le soutien de leurs entreprises respectives, tant pour les perspectives de développement économique du territoire par le déploiement des pôles d'excellence que par un soutien concret à l'innovation et à la recherche.

En ordre de marche pour promouvoir la mobilité et le transport tant à l'échelle métropolitaine que régionale ou nationale, les acteurs du pôle métropolitain rappelaient l'intérêt du projet LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon.

Sport et culture au cœur des actions

Le sport sera également un levier de visibilité nationale et internationale pour le pôle métropolitain, particulièrement avec le club ASM Clermont Auvergne rugby. Mais aussi, au niveau du basket, grâce à des initiatives comme la fusion entre la Jeanne d'Arc de Vichy Basket (JAV Vichy) et le Clermont-Basket.

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Communauté a rappelé l'engagement que prennent les acteurs du pôle métropolitain à coordonner leurs saisons culturelles et leur stratégie commune de soutien à la candidature de Clermont-Ferrand comme capitale européenne de la culture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2016 à 19:05 :
Bravo aux maires de Clermont et de Vichy qui n'ont pas dévié d'un pouce depuis maintenant 10 ans; La continuité paye et l'intéret colectif passe avant pour ces deux présidents avant les luttes de chapelles. Bravo à eux deux. Continuez.
Un regret: Il est dommage que les Conseils généraux (Puy de Dôme et Allier) ne suivent et n'encouragent pas plus cette démarche de manière financière.Le tout rural n'est pas une solution !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :