Laurent Fiard rempilera-t-il au Medef Lyon-Rhône ?

Après trois années de présidence du Medef Lyon-Rhône, Laurent Fiard va-t-il rempiler pour un second mandat ? En exclusivité pour Acteurs de l'économie - La Tribune, le patron de l'éditeur de solutions logicielles Visiativ donne sa réponse et fait le bilan.

3 mn

(Crédits : Laurent Cerino/ADE)

C'était en juin 2014. Laurent Fiard créait la surprise en devant président du Medef Lyon-Rhône. Une surprise puisque le chef d'entreprise, fondateur de l'éditeur lyonnais de solutions logicielles Visiativ (105 millions d'euros de chiffre d'affaires) n'était pas issu des puissantes branches qui composent historiquement le syndicat patronal. Mais dans une volonté d'ouverture, d'évolution et de changement de génération, Laurent Fiard aura réussi à obtenir les faveurs d'une grande partie de l'organisation.

Un poste qu'il avait pourtant refusé au départ lorsque le président sortant Bernard Fontanel lui fera la proposition. Mais ce n'est sans compter sur l'insistance de patron de l'entreprise familiale du bâtiment éponyme qui le convainc d'accepter le mandat. L'homme se prendra finalement au jeu de la fonction.

Dynamique d'ouverture

Laurent Fiard tire donc un bilan "satisfaisant" de ses trois ans au Medef après une première année d'"écoute active", de "compréhension", et de "ramification", puis de "fédération" de l'ensemble des forces. Ce qui le conduira à mener des actions "concrètes" avec la 15e de collaborateurs afin de faire évoluer l'organisation en élaborant un plan stratégique baptisé "Influence 2020".

"Par ce qui a été entrepris par le passé, le Medef Lyon-Rhône fonctionne bien et est sur une dynamique d'ouverture et de collectif avec une image positive et des entrepreneurs engagés", se félicite-t-il, lançant un appel pour qu'il y en ait tout de même davantage.

"Transmettre"

Jonglant avec un agenda très serré, Laurent Fiard voit ainsi dans sa présidence la volonté de s'engager pour les entrepreneurs et pour l'intérêt général, mais aussi pour un but plus personnel.

"Je n'ai jamais autant travaillé avec Visiativ, mais tant que j'ai l'énergie pour mener plusieurs engagements, je le ferai. Je pense d'ailleurs que c'est le rôle d'un dirigeant de transmettre. Et en parallèle, c'est extraordinaire de pouvoir s'enrichir des autres, cela offre une ouverture d'esprit incomparable à la fois pour soi et pour son entreprise."

Quant aux querelles d'ego qui ont pu et peuvent infecter l'organisation, il en est hermétique :

"Avec de l'empathie et de l'écoute active, je m'entends bien avec les autres présidents des branches professionnelles car lorsque l'on vient du numérique, on est transversale. Le reste, c'est une histoire d'hommes et je n'ai pas le temps de m'y intéresser. Je suis là pour rendre service seulement et préfère aller de l'avant."

Au "service"

Ces trois années à la tête du Medef Lyon-Rhône l'auront donc conforté à l'idée de rempiler pour un second mandat. Fustigeant ceux qui souhaitent un poste de président simplement pour le prestige, Laurent Fiard se dit simplement au "service" pour mener à bien l'aboutissement du plan stratégique.

"Trois ans c'est long, mais cela passe très vite. 2020 sera donc la bonne porte de sortie car j'aurai la sensation d'avoir accompli ma tâche. J'ai encore deux trois choses à finir avant de laisser la place à la bonne personne", lâche-t-il, encourageant le changement.

Seule épine qui pourrait l'en empêcher : "Mener de concert la dynamique de l'entreprise et son évolution avec le côté chronophage d'un Medef aux dépens d'une vie personnelle", reconnaît-il ajoutant néanmoins son bonheur d'être dans l'action et dans l'union.

Sauf surprise de dernière minute, Laurent Fiard devrait donc être confirmé dans ses fonctions au mois de juin, lors de l'assemblée générale du Medef Lyon-Rhône.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.