Médicaments : comment le laboratoire Mylan veut s'imposer en France

La big pharma américaine s'est implantée en France en achetant les génériques de l'allemand Merck en 2007. Elle y a étendu son activité aux médicaments originaux en s'offrant les actifs non américains d'Abbott en 2015 et le laboratoire suédois Meda, en 2016. Elle s'arroge ainsi la place de deuxième acteur du marché français de la pharmacie en volume.

5 mn

(Crédits : © / Reuters)

Pour lire cet article en accès libre, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess.

Les médicaments génériques - copies de molécules tombées dans le domaine public et vendues moins chères - sont un des leviers pour maîtriser les dépenses de la Sécurité Sociale. Un sujet au cœur de l'actualité avec le PLFSS (projet de loi de financement de la SS) 2018. Une nouvelle campagne orchestrée par les pouvoirs publics, cet automne, assure que leurs efficacité et sécurité sont identiques aux médicaments princeps (originaux).

La France demeure à la traîne : dans un marché pharmaceutique remboursable de 18 milliards d'euros, les génériques pèsent 3,46 milliards selon les données 2016 du GERS (Groupement d'intérêt économique des entreprises du secteur). Leur taux de pénétration ressort ainsi à 19 % en valeur et 36 % en volume. En comparaison, il atteint 75 % (en volume) en Allemagne, par exemple. Et les autres pays de l'OCDE sont de bien meilleurs élèves à cet égard.

 Le répertoire de l'ANSM

Pourtant, près de huit Français sur 10 consomment des médicaments génériques. Et, "93 % d'entre eux en sont satisfaits" d'après une enquête BVA. Les officines pharmaceutiques jouent le jeu de la substitution et sont récompensées par une rétrocession financière. Les médecins, en particulier de ville, se montrent plus réticents. Par ailleurs, pour être substituable une molécule doit être inscrite au répertoire de l'ANSM (Agence nationale de la sécurité des médicaments).

"Or, le périmètre concerné est de 46 % en France versus 90 % en Allemagne", observe Sébastien Michel, directeur des affaires publiques et accès au marché chez Mylan France, numéro un des génériques dans l'Hexagone basé à Saint-Priest, à l'orée de Lyon.

A coté des substances chimiques s'ouvre la perspective des biosimilaires pour les thérapeutiques biologiques (comme les anticorps monoclonaux en oncologie en particulier ) dont le brevet est échu. Mylan travaille avec les autorités françaises sur le modèle économique à appliquer aux biosimilaires.

En France depuis 2007

Bref rappel historique : c'est en 2007 que l'américain Mylan a pris position en Europe et en France en achetant la division générique de l'allemand Merck KGaA (leader en France depuis 1999) .

"Mylan contribue pour 1/3 aux 2 milliards d'euros d'économies annuelles que génèrent les génériques dans le budget de la santé", souligne Sébastien Michel."La France est un marché stratégique pour le groupe", appuie-t'il.

Dès qu'une molécule perd la protection de son brevet Mylan ne perd pas de temps. Dans cette temporalité, il a mis sur le marché français, le 26 juillet dernier, le générique du Truvada un préventif pour éviter une infection liée au virus du SIDA.

Renforcement des gammes antirétroviraux

D'ici à la fin de l'année Mylan annonce le renforcement de ses gammes d'antirétroviraux (VIH/SIDA), de statines (pour baisser le cholestérol), pour traiter la dysfonction érectile (Tadafil). Son centre de Meyzieu, également dans la banlieue lyonnaise, conditionne quelque 60 millions de boites avec 80 personnes. Les génériques assurent encore 63 % des ventes tricolores de Mylan. Le solde se répartit entre des médicaments de marque (23 %) et les OTC (vente libre) pour 14 %. Depuis la reprise par sa maison-mère des actifs non américains de Abbot, en 2015, Mylan France a vu sa surface s'étendre aux médicaments princeps.

L'usine (ex Abbott) de Châtillon-sur-Chalaronne

Mylan France a récupéré dans sa corbeille l'ex usine Abbott de Châtillon-sur-Chalaronne, dans l'Ain, employant 350 personnes pour une capacité de production de 3,5 milliards de comprimés et gélules. Ici est notamment fabriquée la Lamaline (antalgique).

"Le site de Châtillon est très moderne et exporte vers 100 pays", souligne le directeur des affaires publiques."La main d'œuvre est qualifiée et fidèle".

La Bétadine

Cette première incursion dans les médicaments originaux a été suivie d'une autre. Un an plus tard le groupe de Pittsburg a, enfin, réussi à s'offrir le suédois Meda qui possède une usine (220 personnes) à Mérignac, près de Bordeaux. Son produit phare, la Bétadine est expédié dans le monde entier. Cet antiseptique, très apprécié, est décliné sous de multiples formes : de l'unidose aux très grands flacons destinés aux hôpitaux. Développer la production en France, est une volonté de Mylan, affirme Sébastien Michel. Il rappelle le rapatriement chez un façonnier de la production du paracétamol Mylan précédemment fabriqué en Inde.

Le meilleur accès aux plus grands nombres

Quant à la stratégie : "A l'heure où nous observons que la plupart des laboratoires se concentrent sur des spécialités nous voulons être un acteur global de la santé", avise Sébastien Michel.

"De par notre métier de fabricant de génériques nous couvrons un très grand nombre d'aires thérapeutiques. Nous voulons que le plus grand nombre de Français aient accès aux soins".

Le laboratoire promeut ainsi l'application WiZVi développée par un médecin toulousain et connectant le patient à son médecin et son pharmacien. Il distribue une dizaine d'autotests don le dépistage du VIH fabriqué par le laboratoire AAZ.

Le chiffre d'affaires de Mylan France, non communiqué, dépasse le milliard d'euros. Le laboratoire revendique le rang de 2 ème acteur du marché pharmaceutique total en France (en volume) et décline un portefeuille de 1 200 médicaments de marque, génériques et OTC. Il y emploie 1 500 collaborateurs dont 700 dans le Rhône et l'Ain. A l'échelle mondiale le groupe compte plus de 35 000 salariés dans 165 pays.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.