L'agence européenne du médicament ne viendra pas à Lyon

Lyon s'était fortement positionnée pour accueillir cette agence européenne, actuellement basée à Londres. Mais le gouvernement a préféré la candidature de Lille.

1 mn

(Crédits : Pixabay)

Gérard Collomb et Laurent Wauquiez avaient rédigé une lettre commune au président de la République pour proposer la candidature de la métropole lyonnaise à l'accueil de l'agence européenne du médicament (EMA). Mais leur argumentaire n'aura visiblement pas suffi à convaincre le gouvernement. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé ce mercredi que la France avait décidé de présenter la candidature de Lille pour accueillir l'EMA, appelée à être relocalisée dans la foulée du Brexit. Actuellement basée à Londres, cette agence doit être transférée au sein d'un Etat membre de l'Union européenne suite à la sortie programmée du Royaume-Uni de l'UE.

Outre Lyon, huit villes françaises s'étaient portées candidates: Lens-Liévin, Montpellier, Nice, Paris Sud-Villejuif, Strasbourg et Toulouse et Lille, finalement retenue après un examen de dossiers par un comité notamment chargé d'identifier le territoire offrant "à la France, dans les négociations à venir avec les autres Etats membres, les meilleures chances de succès", détaille Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

Lyon avait des atouts

Si Lille a été choisie, c'est pour sa situation géographique "au cœur de l'Europe" mais aussi car la ville constitue "un pôle majeur" de l'écosystème de santé français.

Pourtant, Lyon ne manquait pas d'atouts à ce niveau. Dans leur lettre, le président de la métropole lyonnaise et de la Région avaient fait valoir les atouts stratégiques du territoire "berceau historique de la médecine humaine aussi bien que vétérinaire et des bio-industries", mais également proche de Genève et du siège de l'OMS.

(avec AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.