Clinatec : 30 millions d'euros pour un centre de recherche du futur

 |  | 689 mots
Lecture 4 min.
Le centre de recherche biomédicale Clinatec au coeur du CEA de Grenoble
Le centre de recherche biomédicale Clinatec au coeur du CEA de Grenoble (Crédits : Andrea Aubert)
Le centre biomédicale grenoblois Clinatec a lancé une campagne de collecte de fonds de 30 millions d'euros afin de financer un centre de recherche du futur. Fin juin 2016, il devrait déjà franchir la barre des 10 millions d'euros de dons.

Un tétraplégique qui marche à nouveau. Cette fiction pourrait devenir réalité grâce au projet Brain Computer Interface (BCI) de Clinatec. Depuis 10 ans, le centre de recherche travaille sur un robot exosquelette de suppléance fonctionnelle qui serait mentalement piloté par un micro-capteur implanté dans le cerveau humain. Il a reçu, fin décembre 2015, l'autorisation de rentrer en recherche clinique.

Clinatec est né de l'association des compétences du professeur en neurologie Alim-Louis Benabid, reconnu pour ses travaux sur la stimulation cérébrale profonde chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, et de l'obstination de Jean Therme, directeur de la recherche technologique au CEA de Grenoble.

Lire aussi : Jean Therme, le marathonien

Installé sur 6 500 m² au cœur du CEA, Clinatec (soutenu par le CEA, mais aussi...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :