Michelin commence l'année 2017 en trombe

Le leader français du pneumatique annonce de nouveaux résultats positifs au 1er trimestre 2017, avec un chiffre d'affaires en hausse de 10 % pour une croissance des volumes de 7,3 %, alors que le groupe poursuit sa réorganisation.

2 mn

(Crédits : Reuters)

Bibendum roule toujours à vive allure. Après avoir enchaîné un deuxième exercice record en 2016 avec un bénéfice net de 1,68 milliard d'euros (+46 %), le groupe Michelin annonce de nouveau des résultats performants pour le premier trimestre 2017. Le leader français du pneumatique a publié jeudi 20 avril une hausse de 10 % de son chiffre d'affaires, à hauteur de 5,6 milliards d'euros, avec une croissance des volumes de 7,3 %. Cette hausse est tirée "par les achats anticipés de la distribution et la reprise de l'activité minière", souligne le groupe dans un communiqué.

Dans le détail, la croissance est assurée par les "activités de spécialités" (pneumatiques génie civil, agricole, deux-roues et avion, guide Michelin, etc.) qui enregistrent une hausse de 14,9 % de ses activités, à 848 millions d'euros. De nouvelles innovations ont notamment été mises sur le marché, à l'instar du Michelin Evobib, un pneu agricole révolutionnaire.

L'activité Tourisme camionnette et distribution associés, la plus forte du groupe en terme de revenus, progresse de 10,5 %, pour atteindre 3,2 milliards d'euros. La branche "Poids lourd et distribution associés" est marquée par une hausse de 6,1 %, à 1,5 milliard d'euros.

Objectif stable

"Sur l'ensemble de l'année 2017, l'évolution des marchés de pneumatiques devrait rester voisine des tendances observées sur la fin de 2016, en particulier avec la reprise des ventes de pneumatiques pour les compagnies minières", explique le groupe dans un communiqué.

"Pour Michelin, le premier semestre devrait concentrer l'essentiel de la croissance du fait des achats d'anticipation déjà constatés en amont des hausses de prix, tandis que le second semestre bénéficiera de l'amélioration de rentabilité issue de ces hausses."

Pour 2017, Michelin "confirme ses objectifs de croissance des volumes en ligne avec l'évolution mondiale des marchés". Des résultats économiques impressionnants, alors que le groupe poursuit ses efforts de rationalisation et de réorganisation. Mi-mars, le géant français annonçait un plan majeur de réorganisation mondiale.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.