MCE-5 Development lève 10 M€ et amorce sa croissance

MCE-5 Development est sur le point de finaliser une levée de fonds de 10 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques. Une opération qui vise à soutenir sa croissance signe d'une montée en puissance de l'entreprise lyonnaise spécialisée dans l'innovation automobile qui a développé durant 15 ans la technologie du moteur à taux de compression variable et voit enfin sa phase de commercialisation s'accélérer.

2 mn

(Crédits : DR)

D'ici quelques jours, MCE-5 Development aura bouclé un nouveau tour de table à hauteur de 10 millions d'euros auprès de ses 650 actionnaires afin de financer sa croissance. Il s'agit de la 27e levée de fonds pour l'entreprise lyonnaise créée en janvier 2000, qui a développé à la fois un concept de moteur quatre cylindres à taux de compression variable baptisé VCRi permettant une diminution de la consommation et des émissions de CO² de l'ordre de 25 à 30 % par rapport à un moteur à essence traditionnel. Ainsi qu'un portefeuille de technologies autour du moteur à propulsion.

Cette arrivée d'argent frais est le signe une nouvelle étape dans la vie de cette PME de 45 salariés après avoir franchi un premier palier stratégique en 2015 avec la vente du concept de moteur VCRi au constructeur chinois Dongfeng qui en équipera ses voitures à l'horizon 2020. Une première commercialisation à un acteur émergeant de l'industrie automobile après 14 années de recherche et développement.

Des signatures en 2018

Une période assez longue pour MCE-5 Development, mais logique dans ce domaine, puisque pour un constructeur investir dans un nouveau moteur représente "de dix à plusieurs centaines de millions d'euros. Pour un acteur de notre taille, il faut donc bien les connaître, savoir convaincre et démontrer l'intérêt de l'innovation, car l'impact sera important sur l'ensemble de sa chaîne de valeur de l'outil industriel à ses gammes de véhicules".

"Un premier contrat qui nous a permis de dégager des moyens supplémentaires, mais surtout d'obtenir une crédibilité auprès des industriels", souligne son directeur général Henri Trintignac.

Point de départ pour une commercialisation plus générale. Quatre constructeurs sont actuellement en cours de discussion et pourraient signer en 2018.

Depuis sa création, MCE-5 Development, qui fait l'interface entre le monde industriel et celui de la recherche, a investi 115 millions d'euros dans la technologie du moteur VCRi, apportée par du capital et des aides publiques.

Accélération des ventes

En parallèle de la signature avec Dongfeng, et consciente des enjeux à venir, l'entreprise en a profité pour faire évoluer son activité en s'ouvrant plus largement à d'autres technologies, toujours dans l'optique d'être commercialisées à des industriels. Et après deux années de ce modèle, MCE-5 Development enregistre 20 % de ses revenus (sur un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros) grâce à la vente de ses solutions. "Ce qui était quasi inexistant auparavant", analyse Henri Trintignac.

Avec la nouvelle levée de fonds mais surtout avec des ventes qui devraient s'accélérer en 2018, l'entreprise devrait à nouveau évoluer et arriver à être "autosuffisante", espère son directeur général. Dorénavant, la part de capital qui finançait l'innovation depuis le début va tendre à la baisse mais "sera toujours nécessaire pour financer la croissance de l'entreprise", celle des aides publiques "perdureront" et les ventes auprès des industriels devront être "significativement prépondérantes".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.