Porcher Industries en passe de s'offrir Cordtech

Porcher Industries signerait ainsi sa première acquisition depuis qu'il évolue dans le giron de Warwick Capital Partners. Ex-filiale de l'américain Milliken, Cordtech, la société reprise, avait changé de mains en novembre 2015.

1 mn

(Crédits : DR)

A peine cinq mois après sa prise de contrôle par le fonds londonien Warwick Capital Partners, Porcher Industries, fabricant de textiles techniques et composites, a déposé ,selon nos informations, une offre pour acquérir Cordtech International.

Basée en Ardèche à Saint-Julien en Saint Alban, cette entreprise est spécialisée dans les fils renforcés recouverts de caoutchouc pour les pneus, câbles de courroie etc. Cette perspective de changement de main intervient un an après son rachat par Renaud Delaage Conseils, un holding financier parisien doté seulement de 1 000 euros de capital social. Filiale de l'américain Milliken (textile-chimie), jusqu'en novembre 2015, Cordtech emploie 65 salariés pour un chiffre d'affaires publié de 16,49 millions d'euros en 2015.

Technologies complémentaires

Porcher Industries, aujourd'hui dirigé par André Genton, possède une unité de 75 personnes dans ce même métier et sise également en Ardèche, à La Voulte, une commune proche.

Lire aussi : André Genton : "Porcher Industries est un diamant qu'il faut polir"

Les deux entités sont présentées comme complémentaires. L'opération une fois finalisée, l'industriel isérois sera ainsi en mesure de proposer à ses clients de l'industrie un panel de technologies élargi.

Le levier de la croissance externe

Porcher Industries, entreprise basée à Badinières et appartenant à la famille éponyme jusqu'en juin dernier, est fort de 1 950 collaborateurs pour 305 millions d'euros de ventes en 2015. D'autres opportunités de croissance externe pourraient se présenter au groupe, un levier stratégique pour grossir et rattraper le temps perdu.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.